Le développement d'une méthodologie identifiant les leçons pratiques de la participation du public dans les prises de décisions environnementales

La participation publique dans les prises de décisions administratives et législatives est devenue un aspect intégral et important de la gouvernance environnementale dans plusieurs pays démocratiques. Cependant, trouver un bon compromis entre la participation démocratique et l'efficacité administrative peut représenter un défi pour beaucoup de gouvernements. L'expérience suggère qu'une approche homogène à la participation publique n'existe pas. Plutôt, des procédures consultatives impliquant le public doivent être adaptées à la nature du processus décisionnel, et doivent prendre en compte des considérations nationales et les circonstances spécifiques d'une situation particulière, tout en satisfaisant les attentes des parties prenantes.

Afin d'assister les pays intéressés à faire face aux défis du renforcement de la gouvernance environnementale participative, et sur la base des résultats d'un projet de recherche en Afrique du Sud mis en œuvre en collaboration avec l'unité d’évaluation environnementale (Environmental Evaluation Unit) de l'Université du Cap, l'UNITAR développe une méthodologie pour soutenir les pays intéressés à évaluer leurs capacités à mener des processus participatifs d'une manière systématique, collaborative et participative. Cette recherche, centrée sur les pays, vise à faciliter un dialogue national entre les gouvernements et leurs parties prenantes sur les forces et les limites des processus participatifs, et de générer des recommandations pratiques pour renforcer les processus futurs.

Les objectifs spécifiques de la recherche comprennent: 

  • Faire le point sur les processus de participations publiques précédents
  • Créer des connaissances sur la mesure dans laquelle les attentes des parties prenantes ont été satisfaites
  • Fournir des recommandations sur les pratiques, les approches et les conditions propices aux processus participatifs efficaces et acceptés
  • Contribuer à renforcer le lien entre le gouvernement et ces clients dans la société civile et la communauté des affaires.