Projet pilotes pour la mise en œuvre du Principe 10 de la Déclaration de Rio en Afrique

Pour contribuer au développement des capacités visant à renforcer l’accès aux informations et la participation du public dans les prises de décisions environnementales en Afrique, l’UNITAR a soutenu en 2009-2011 le Botswana, le Mali et la République Démocratique du Congo dans le développement d’un Profil national et d’un Plan d’action visant à renforcer leurs capacités de mise en œuvre du Principe 10 de la Déclaration de Rio.

Adopté par les chefs d’Etat et les Gouvernements au Sommet de Rio en 1992, le Principe 10 est devenu un important point de référence international renforçant l’accès à l’information environnementale, la participation publique et l’accès à la justice en matières environnementales. Dans la région africaine, le Nouveau Partenariat pour le Développement de l'Afrique (NEPAD) inclut parmi ces principes fondateurs la bonne gouvernance ainsi qu’une participation en largeur et en profondeur de tous les secteurs de la société, afin de faire face aux défis développementaux actuels du continent.

L’opportunité de participer aux projets pilotes Africains a été communiquée lors la 12ème Session de la Conférence ministérielle africaine sur l’environnement (CMAE-12) lors d’un événement parallèle organisé par l’UNITAR en collaboration avec le Bureau régional pour l'Afrique du PNUE et l'Unité d’évaluation environnementale (Environmental Evaluation Unit) de l’Université du Cap (EEU UCT). Suite à un processus de candidature ouvert et panafricain, le Botswana, le Mali et la République Démocratique du Congo ont été sélectionnés pour participer aux projets pilotes.

Les trois pays ont organisé des Ateliers nationaux de planification au troisième trimestre de 2009. Le Botswana et le Mali ont préparé leurs Profils nationaux au cours de 2010. Les deux Ateliers d’établissement des priorités nationales à Gaborone et à Bamako en Novembre et Décembre 2010 ont réuni plus de 120 participants de différentes organisations gouvernementales et non gouvernementales. Les Plans d'action des deux pays devraient être disponibles en avril 2011.

Pour plus d’informations concernant les projets pilotes africains, veuillez vous référer à la Note d’information du projet disponible en anglais et en français depuis notre page publications.