Le projet de Profil national et de Plan d'action pour la mise en œuvre du Principe 10 en République Dominicaine


Le Secrétaire d'État de l'Environnement et des Ressources Naturelles de la République Dominicaine et l'UNITAR ont signé un protocole d'accord relatif au projet « Élaboration d'un Profil national et d’un Plan d'action pour la mise en œuvre du Principe 10 de la Déclaration de Rio » en Mars 2007.
 
 
Le coordinateur national du projet était Mme Martha Pérez, Sous-secrétaire d'État, avec Mme Mariana Perez, Directeur de l'information environnementale servant de point focal. Une équipe de coordination nationale a été créée pour orienter et superviser l'exécution du projet.
 
 
 
Atelier de planification national
Un Atelier de planification nationale a eu lieu le 24 avril 2007 à Santo Domingo. Quelques 40 participants provenant de divers organismes gouvernementaux et parties prenantes ont participé à l'événement. L'atelier a fourni l'occasion d'identifier le soutien du gouvernement et d'autres institutions au renforcement de l'application du Principe 10.
 
Développement d’un Profil national
La République Dominicaine a achevé son Profil national en 2008.
 
Atelier d’établissement des priorités nationales
L’Atelier d’établissement des priorités nationales sur la mise en œuvre du Principe 10 a eu lieu les 1er et 2 Décembre 2008. L'atelier a réuni 45 participants provenant des ministères, du pouvoir judiciaire, du secteur privé, des autorités locales, des ONG, des universités et des donateurs internationaux.
 
Les priorités nationales définies au cours de l'atelier comprenaient:
  • Mise en œuvre d'un programme de formation pour renforcer les capacités des fonctionnaires du gouvernement sur la gouvernance participative, y compris la conception et la gestion des processus participatifs, des approches créatives pour la participation du public et des outils pour la résolution des conflits,
  • Développement et réforme légaux, notamment: l'élaboration d'un acte sur la participation du public conférant des droits et des obligations pour la participation des citoyens à la prise de décision sur l'environnement,  changements dans le code de procédure pénale permettent un accès effectif à la justice et création de garanties juridiques pour ceux qui dénoncent des crimes environnementaux,
  • Renforcement des capacités du public (à savoir les ONG, les collectivités locales et les groupes autochtones): de connaître les dispositions juridiques sur l'accès à l'information, la participation du public et l'accès à la justice afin de participer plus efficacement au processus décisionnel concernant l'environnement et d'accéder des tribunaux lorsque les droits sont violés,
  • Renforcement des capacités techniques du système judiciaire et des praticiens du droit sur la preuve environnementale.
Plan d'action national
L’Atelier d'établissement des priorités nationales a servi de base pour l'élaboration d'un Plan d'action national sur la mise en œuvre du Principe 10 qui a été achevée au début de 2009.
 
Renforcement des capacités ciblées
Tenant compte des priorités et besoins en capacités identifiés par le Plan d'action national, l'UNITAR explorera la possibilité de soutenir des activités sélectionnées de renforcement des capacités.

Publications
Tous les documents relatifs au projet sont aussi disponibles sur notre page publications, notamment :

  • rapport de l’Atelier de planification nationale
  • Profil national
  • rapport de l'Atelier d’établissement des priorités nationales
  • Plan d’action
  • sommaire exécutif
  • rapport final