PNUD/UNITAR Atelier sur le Développement des Capacités en matière de « Négociations Financières Multilatérales: Défis pour l’Afrique »

Tipo:

Taller (workshop)

Fecha:

20 Oct - 21 Oct 2011

Duración del evento:

2 día

Localización:

Genève, Switzerland

Programa:

Public Finance and Trade

Cuota:

No fee

Event focal point email:

Otros detalles del evento:

Por solicitud & seleccion   Cara a cara    Francés   open to register/apply   Cómo aplicar

Participation subject to application approval by UNITAR. Notification will be sent once application selection process has been finalized.
The registration is closed

Introducción

La crise financière internationale de 2008, qui est partie du secteur immobilier aux Etats Unis, s’est propagée à l’ensemble des pays de la planète, touchant surtout les pays à faible revenu, y compris en Afrique. Pourtant, le continent avait jusqu’alors adopté des politiques macroéconomiques prudentes, et avait  surtout accumulé des réserves. En effet, la conjoncture était favorable, les cours des matières premières étaient élevés et la communauté des bailleurs de fonds avait donné la priorité à l’accroissement de l’aide publique au développement et à la réduction de la dette. Mais ces bonnes performances ont été mises à mal par les crises alimentaire et énergétique auxquelles  est  venue s’ajouter la crise financière. Il s’en est suivi (i) un effondrement sans précédent du commerce mondial et le rétrécissement des débouchés des exportations africaines, (ii) un repli des cours des matières premières et (iii) une diminution sensible des envois de fonds par la diaspora. Au plan financier, bien que les banques commerciales africaines aient évité les actifs toxiques, les flux des capitaux privés ont diminué, qu’il s’agisse d’investissement de portefeuille ou d’investissement directs étrangers (IDE). Seuls les pays producteurs d’hydrocarbures ont accumulé suffisamment de réserves pour  amortir le choc de la crise financière. Les besoins de financement pour le développement du continent sont donc colossaux et doivent être satisfaits au plus vite si nous voulons éviter que (i) plusieurs millions de personne viennent grossir les rangs des pauvres (c’est-à-dire ceux qui gagnent moins de 2 dollars par jour) et que (ii) trois (3) millions d’enfants de plus meurent d’ici à 2015. L’Afrique a besoin de plus de financements à des conditions concessionnelles. Pour réaliser cet objectif, il faudrait, d’une part, que l’engagement pris par les partenaires au développement a Gleneagles d’accroitre l’aide en faveur de l’Afrique soit tenu et que, d’autre part , ils ouvrent davantage leurs marchés aux produits africains. Cependant,  force est de reconnaitre que quel que soit l’importance des ressources concessionnelles mobilisées, celles-ci ne seront pas suffisantes au regard des nombreux défis auxquels fait face le continent. C’est la raison pour laquelle, l’accès aux marchés des capitaux est indispensable pour financer le développement économique et social du continent.

Objetivos de Aprendizaje

Cet atelier s’adresse aux diplomates et officiels francophones impliqués dans la négociation des accords de prêt avec les institutions multilatérales de financement du développement.Puisque le Groupe de la banque Africaine de Développement (BAD) est la première banque multilatérale de développement du continent, il constituera l’exemple sur lequel s’appuiera une partie importante de l’atelier et, en particulier, des modèles d’accords de prêt qui seront examinés. Les présentations et discussions seront centrées autour des thèmes suivants (i) la place de l’Afrique dans le contexte financier mondial, (ii) le Groupe de la BAD et le cycle des projets, ainsi que les outils majeurs de la politique internationale en matière de développement, incluant les Objectifs du Millénaire et la Déclaration de Paris, (iii) les instruments de financement des opérations du secteur public, notamment l’examen des différents types de prêts, (iv) l’examen comparatif des principales clauses des accords de prêt, (v) le financement international des opérations du secteur privé incluant l’examen des conditions d’accès, des secteurs bénéficiaires , (vi) les instruments de financement y compris le partenariat public prive (PPP), (vii) l’examen pratique d’un accord de prêt pour le financement d’un projet d’infrastructure et enfin (viii) une revue des dispositifs d’assistance financière pour la négociation des contrats d’investissement en Afrique. Les discussions impliqueront l’ensemble des participants. L’ambition de cet atelier de deux jours est de fournir aux participants les éléments de base leur permettant d’appréhender la problématique du financement multilatéral afin de mieux aborder la négociation des contrats de prêt qui s’y rapportent.

Contenido y Estructura

  • Module 1: L’Afrique dans le contexte financier mondial
  • Module 2: Le Groupe de la Banque Africaine de Développement (BAD) : première institution financière multilatérale en Afrique
  • Module 3: Les instruments de financement des opérations du secteur public
  • Module 4: Examen clinique des  accords de prêt du secteur public
  • Module 5: Le financement international des opérations du secteur privé
  • Module 6: Les instruments de financement des opérations du secteur prive
  • Module 7: Examen clinique d’un accord de prêt du secteur privé : projet d’infrastructure
  • Module 8: Les dispositifs d’assistance financière à la négociation des contrats d’investissement en Afrique

Metodología

L'atelier sera présenté par un expert international avec une connaissance approfondie des questions commerciales et d'investissement par rapport à l'Afrique subsaharienne. D'autres experts internationaux et régionaux seront également impliqués. En outre, les participants seront appelés à présenter des sujets se rapportant à leur expérience spécifique.

Cet atelier de deux jours exposera les participants aux questions clés liées aux négociations d'investissement (vous trouverez ci-joint le programme provisoire). Chaque séance sera composée d’un exposé détaillé du sujet ainsi que d’une discussion, discussions qui impliqueront l’ensemble des participants. Certaines séances peuvent inclure du travail en groupe. Les matériels de formation et de lecture seront fournis à l'avance par Internet. Le dernier module sera composé de recommandations suggérées par les participants et une synthèse par le directeur de l'atelier. L'atelier se déroulera en Français.

Destinatarios

Cet atelier s’adresse aux diplomates et officiels francophones impliqués dans la négociation des accords de prêt auprès des institutions multilatérales de financement du développement. 

Información Adicional

Les participants sont responsables de  leurs propres dépenses et d'organiser leur propre voyage, y compris le transfert local au lieu de l'atelier. Tout frais d'hébergement est à la charge du participant.

UNITAR se réserve le droit d’effectuer une sélection entre candidats, si cela s’avérerait nécessaire. Il est demandé aux candidats sélectionnés de considérer leur participation comme un engagement définitif et de participer à l’atelier dans sa totalité.