CIFAL Ouagadougou- Méthodologie de mise en place et/ou de dynamisation des observatoires urbains dans les pays francophones d'Afrique

Tipo:

Seminario

Fecha:

24 Apr - 26 Apr 2013

Duración del evento:

3 día

Localización:

Douala, Cameroon

Programa:

Local Development

Cuota:

No fee

Event focal point email:

Otros detalles del evento:

Por solicitud & seleccion   Cara a cara    Francés   open to register/apply   Cómo aplicar

Participation subject to application approval by UNITAR. Notification will be sent once application selection process has been finalized.
The registration is closed

Introducción

 L’Observatoire urbain est un cadre de recueil de traitement, de stockage et de diffusion des informations, d’échanges, de réflexion et d’analyse, destiné à appuyer les différents acteurs dans leur tâche de gestion de la ville. Il s’agit donc en premier lieu d’un instrument d’appui qui porte principalement sur l’aide à la décision, l’élaboration de politiques, une systématisation d’activités plus ou moins connues de tous.

Le renforcement des capacités locales et le renforcement du dialogue inter acteurs, la production d'outils d'aide à la décision et la création de base de données locales impliquent la production d'instruments et partant, la mise en place et/ou la dynamisation de réseau d'observatoires urbains.

Objetivos del Evento

 Le but principal de la présente session de formation est de fournir aux élus locaux et leurs services, les services de l’Etat, et l’ensemble des acteurs qui interviennent sur l’espace urbain des connaissances théoriques, méthodologiques et surtout pratiques relatives à la mise en place et/ou à la dynamisation des Observatoires urbains.

Il s'est agit de manière spécifique :
 
1. d’apporter un appui aux gestionnaires de villes (en premier lieu aux municipalités et aux services administratifs chargés des villes, mais aussi aux groupes populaires, ONG, etc.) en terme d’outils d’aide à la décision, à l’élaboration, la mise en oeuvre et l’évaluation des politiques de développement urbaine ;
2. d’encourager la création ou le renforcement d’espaces de concertation, d’échanges et de réflexion multi acteurs pour des politiques de développement locales participatives ;
3. de stimuler le processus consultatif de base, afin d'aider à identifier et intégrer les besoins en information urbaine ;
4. d'aider à renforcer les capacités pour la collecte et la gestion de l'information urbaine à travers la mise en oeuvre de politiques formulées entre autres à partir d'indicateurs et de meilleures pratiques ;
5. de Fournir l'information analysée par l'ensemble des acteurs pour une participation efficace aux prises de décision urbaine ;
6. de Partager l'information, les connaissances et l'expertise en utilisant les nouvelles technologies de l'information et de la communication ;
7. De créer à moyen et à long terme un réseau national et sous régional d’observatoires urbains pour des échanges d’informations et de meilleures pratiques (best practices).

Metodología

 La méthodologie utilisée pour l’atteinte des objectifs de la formation a consisté essentiellement en des exposés techniques faits par des experts d’une part et d’autre part a porté sur des études de cas présentées par les participants et mettant en relief les expériences des différentes villes en matière de collecte, de traitement et de gestion de l'information urbaine.

En plus de ces exposés techniques et les expériences pays, les participants ont pu approfondir la réflexion sur le sujet à travers une visite de l'observatoire urbain de Douala. Cette visite a permis aux participants d'échanger avec l'équipe technique et de s’enquérir de l’expérience pratique de la Communauté Urbaine de Douala en matière de mise en place, de fonctionnement et de gestion d'un observatoire urbain.
Par ailleurs les participants ont eu l’opportunité d’effectuer une visite guidée de la ville de Douala afin de mettre en corrélation les connaissances théoriques acquises lors de l’atelier avec la réalité concrète du terrain.

Destinatarios

 Les participants sont essentiellement, des cadres des services techniques des municipalités, des représentants des services centraux en charge de la gestion urbaine