9 juillet 2014, Abidjan, Côte d’Ivore - Aujourd’hui, dans un contexte de crise globale, les collectivités locales ont un rôle important à jouer dans la recherche de réponses communes aux grands enjeux de développement durable. Pour cette raison, les Etats africains ont fait de la formation des élus et acteurs locaux une préoccupation essentielle.

Dans cette optique, CIFAL Ouagadougou en partenariat avec L'Union des Villes et Communes de Côte d'Ivoire (UVICOCI), la Fondation africaine de renforcement des capacités (ACBF en anglais), le Grand Lyon, la Mairie de Ouagadougou, Le Partenariat pour le développement municipal (PDM), L'Association internationale des maires francophones  (AIMF), L’institut international d'enseignement supérieur et de recherche « 2IE », la multinationale française « Veolia » et l'initiative de l'Agence intergouvernementale panafricaine "Eau et assainissement pour l'Afrique" (EAA), ont organisé le séminaire «Réflexion sur la mise en œuvre d’une stratégie commune et efficace de renforcement des capacités des collectivités locales dans l’optique de maximiser l’impact des sessions de formation sur le terrain» qui a eu lieu les 12 et 13 juin 2014 à Abidjan, en Côte d’Ivore.

Pendant les deux jours du séminaire, les participants ont abordé différentes questions comme la mise en œuvre des plans d’action sur le terrain, les mécanismes de suivi et d’évaluation, ainsi que la formulation des recommandations permettant de développer un cadre de suivi efficace afin que les acquis de la formation puissent permettre aux collectivités locales d'offrir à terme des services de qualité aux populations.

De même, il faut remarquer le dynamisme dans lequel s’est tenu ce séminaire. Les sessions se sont organisées en groupes de travail, afin de développer une stratégie efficace pour procéder à l’évaluation de tous les aspects d’une formation (pré-session, session, organisation, administratif et réseau), suivies par les présentations de leurs idées de stratégie et d’une discussion avec tous les participants.

Ce séminaire organisé par CIFAL Ouagadougou a été l’occasion parfaite pour permettre aux participants de prendre conscience que le développement ne saurait se faire sans des acteurs formés et informés, ainsi que de l’importance de faire un bon suivi après les sessions de formation.