Plus de septante ambassadeurs et hauts fonctionnaires éthiopiens se sont réunis à Addis-Abeba (Éthiopie), du 1 au 6 août 2011, à l’occasion d’un atelier organisé conjointement par le Programme de diplomatie multilatérale de l’UNITAR (Institut des Nations Unies pour la formation et la recherche), le bureau du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) en Éthiopie et le Ministère des affaires étrangères éthiopien. Ils se sont réunis dans le but de partager des informations et de profiter de réunions spécialement conçues pour discuter des dernières évolutions en ce qui concerne les entreprises, le commerce et la diplomatie économique. Les thèmes abordés, variés, étaient les suivants : la diplomatie économique et commerciale, les perspectives internationales en matière de culture et de tourisme, les diplomaties scientifique et technique et les compétences en communication interculturelle pour des stratégies de négociation efficaces.

Améliorer les compétences en matière d’encadrement dans le domaine de la diplomatie économique

Outre le programme principal, l’atelier prévoyait également des séances intensives de perfectionnement des compétences pratiques indispensables à la réussite de tout diplomate, comme la communication interculturelle ou la positivité. S’exprimant lors de la cérémonie d’ouverture, S.E. Haile Mariam, vice-premier ministre et ministre des affaires étrangères d’Éthiopie, a souligné l’importance des compétences en leadership des diplomates dans le domaine de la diplomatie économique, compétences qui permettent d’agir de façon plus efficace dans l’ordre économique mondial. D’après ses plans nationaux de croissance et de transformation, l’Éthiopie a besoin de ces compétences pour accélérer son développement économique.

Favoriser les relations économiques entre l’Éthiopie et le reste du monde

AmbassadorsLes mesures et les priorités relatives à la diplomatie d’entreprise (Business diplomacy) varient en fonction des spécificités de l’économie nationale. C’est pourquoi l’atelier de l’UNITAR a proposé un programme qui réponde aux besoins d’ambassadeurs de pays industrialisés et de pays à l’économie émergente ou en développement. Par exemple, S.E. Genet Zewdie, ambassadeur d’Éthiopie en Inde, a mis l’accent sur l’importance cruciale du transfert de technologie et du renforcement des capacités dans le cas des relations commerciales bilatérales entre l’Éthiopie et l’Inde. S.E. Girma Birru, envoyé spécial et ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire auprès des États-Unis, a rappelé que les relations commerciales entre très grandes entreprises étaient au cœur de la diplomatie d’entreprise entre les États-Unis et l’Éthiopie. Finalement, tous les participants étaient d’accord sur le fait que des connaissances approfondies en matière de diplomatie d’entreprise et de diplomatie commerciale favoriseraient les relations commerciales de l’Éthiopie et amélioreraient son statut économique dans le monde.