L’UNITAR renforce les connaissances des jeunes diplomates algériens en droit international de l’environnement

Mars 2014, Alger, République algérienne démocratique et populaire
Le programme de diplomatie multilatérale de l’UNITAR a organisé, dans le cadre du partenariat entre l’Institut diplomatique et des relations internationales du ministère des Affaires étrangères de la République algérienne démocratique et populaire et l’UNITAR, un cours de spécialisation en droit international de l’environnement à Alger en mars dernier. 
Le cours de spéciaisation en droit international de l’environnement s’est inscrit dans la lignée du partenariat de trois ans entre l’IDRI et l’UNITAR tel qu’il a été mis en œuvre jusqu’ici. Clôturant la deuxième année de cette riche coopération, cette activité de formation a offert aux jeunes diplomates algériens l’opportunité de renforcer leur compréhension des mécanismes de protection internationale de l’environnement et de la lutte contre le changement climatique. 
Vingt jeunes diplomates se sont ainsi réunis dans les locaux du Ministère des Affaires étrangères à Alger pour participer à trois jours de formation facilités par des intervenants de haut niveau, professeurs experts du droit international de l’environnement de la prestigieuse Université de Genève. Centré sur l’approfondissement de connaissances dans le domaine de la protection de l’environnement et du changement climatique, ce cours de spécialisation a permis aux participants d’acquérir une compréhension pragmatique des dynamiques de négociation multilatérales dans ce domaine. 
Le contenu du programme a été le suivant :
Dimanche 23 mars 2014 
Introduction au droit applicable à la protection internationale de l’environnement (1992) 
Mise en œuvre et règlement des différends 
Lundi 24 mars 2014 
La réglementation internationale sur la protection et la gestion des ressources en eau 
Mardi 25 mars 2014 
Le régime de la lutte contre les changements climatiques 
Protection de l’environnement et investissements internationaux 
Le Professeur Laurence Boisson de Chazournes qui a animé la première journée de cette activité a offert aux participants une riche introduction au droit applicable à la protection internationale de l’environnement avant d’aborder le thème de la mise en œuvre de ce droit et du règlement des différends dans ce domaine. La seconde journée, animée par Madame Mara Tignino, a approfondi un des nombreux aspects du droit international de l’environnement en traitant de la réglementation internationale sur la protection et la gestion des ressources en eau. Enfin, le Professeur Makane Moïse Mbengue a clôturé cette session en couvrant le régime de la lutte contre les changements climatiques et les investissements internationaux en la matière. 
Les commentaires de participants à la fin de cette formation furent extrêmement positifs, soulignant notamment la très grande qualité des formateurs et de leurs interventions. La quasi-totalité des participants a tenu à souligner qu’ils réutiliseraient les enseignements reçus au cours de cette formation dans le cadre de leur activité professionnelle, objectif qui se trouve au centre du partenariat de trois ans entre l’IDRI et l’UNITAR. 
Mars 2014, Alger, République algérienne démocratique et populaire
Le programme de diplomatie multilatérale de l’UNITAR a organisé, dans le cadre du partenariat entre l’Institut diplomatique et des relations internationales du ministère des Affaires étrangères de la République algérienne démocratique et populaire et l’UNITAR, un cours de spécialisation en droit international de l’environnement à Alger en mars dernier. 
Le cours de spéciaisation en droit international de l’environnement s’est inscrit dans la lignée du partenariat de trois ans entre l’IDRI et l’UNITAR tel qu’il a été mis en œuvre jusqu’ici. Clôturant la deuxième année de cette riche coopération, cette activité de formation a offert aux jeunes diplomates algériens l’opportunité de renforcer leur compréhension des mécanismes de protection internationale de l’environnement et de la lutte contre le changement climatique. 
Vingt jeunes diplomates se sont ainsi réunis dans les locaux du Ministère des Affaires étrangères à Alger pour participer à trois jours de formation facilités par des intervenants de haut niveau, professeurs experts du droit international de l’environnement de la prestigieuse Université de Genève. Centré sur l’approfondissement de connaissances dans le domaine de la protection de l’environnement et du changement climatique, ce cours de spécialisation a permis aux participants d’acquérir une compréhension pragmatique des dynamiques de négociation multilatérales dans ce domaine. 
Le contenu du programme a été le suivant :
Dimanche 23 mars 2014 
Introduction au droit applicable à la protection internationale de l’environnement (1992) 
Mise en œuvre et règlement des différends 
Lundi 24 mars 2014 
La réglementation internationale sur la protection et la gestion des ressources en eau 
Mardi 25 mars 2014 
Le régime de la lutte contre les changements climatiques 
Protection de l’environnement et investissements internationaux 
Le Professeur Laurence Boisson de Chazournes qui a animé la première journée de cette activité a offert aux participants une riche introduction au droit applicable à la protection internationale de l’environnement avant d’aborder le thème de la mise en œuvre de ce droit et du règlement des différends dans ce domaine. La seconde journée, animée par Madame Mara Tignino, a approfondi un des nombreux aspects du droit international de l’environnement en traitant de la réglementation internationale sur la protection et la gestion des ressources en eau. Enfin, le Professeur Makane Moïse Mbengue a clôturé cette session en couvrant le régime de la lutte contre les changements climatiques et les investissements internationaux en la matière. 
Les commentaires de participants à la fin de cette formation furent extrêmement positifs, soulignant notamment la très grande qualité des formateurs et de leurs interventions. La quasi-totalité des participants a tenu à souligner qu’ils réutiliseraient les enseignements reçus au cours de cette formation dans le cadre de leur activité professionnelle, objectif qui se trouve au centre du partenariat de trois ans entre l’IDRI et l’UNITAR. 
Mars 2014, Alger, République algérienne démocratique et populaire
 
Le programme de diplomatie multilatérale de l’UNITAR a organisé, dans le cadre du partenariat entre l’Institut diplomatique et des relations internationales du ministère des Affaires étrangères de la République algérienne démocratique et populaire et l’UNITAR, un cours de spécialisation en droit international de l’environnement à Alger en mars dernier. 
 
Le cours de spéciaisation en droit international de l’environnement s’est inscrit dans la lignée du partenariat de trois ans entre l’IDRI et l’UNITAR tel qu’il a été mis en œuvre jusqu’ici. Clôturant la deuxième année de cette riche coopération, cette activité de formation a offert aux jeunes diplomates algériens l’opportunité de renforcer leur compréhension des mécanismes de protection internationale de l’environnement et de la lutte contre le changement climatique. 
 
Vingt jeunes diplomates se sont ainsi réunis dans les locaux du Ministère des Affaires étrangères à Alger pour participer à trois jours de formation facilités par des intervenants de haut niveau, professeurs experts du droit international de l’environnement de la prestigieuse Université de Genève. Centré sur l’approfondissement de connaissances dans le domaine de la protection de l’environnement et du changement climatique, ce cours de spécialisation a permis aux participants d’acquérir une compréhension pragmatique des dynamiques de négociation multilatérales dans ce domaine. 
 
Le contenu du programme a été le suivant :
 
Dimanche 23 mars 2014 
Introduction au droit applicable à la protection internationale de l’environnement (1992) 
Mise en œuvre et règlement des différends 
Lundi 24 mars 2014 
La réglementation internationale sur la protection et la gestion des ressources en eau 
Mardi 25 mars 2014 
Le régime de la lutte contre les changements climatiques 
Protection de l’environnement et investissements internationaux 
 
Le Professeur Laurence Boisson de Chazournes qui a animé la première journée de cette activité a offert aux participants une riche introduction au droit applicable à la protection internationale de l’environnement avant d’aborder le thème de la mise en œuvre de ce droit et du règlement des différends dans ce domaine. La seconde journée, animée par Madame Mara Tignino, a approfondi un des nombreux aspects du droit international de l’environnement en traitant de la réglementation internationale sur la protection et la gestion des ressources en eau. Enfin, le Professeur Makane Moïse Mbengue a clôturé cette session en couvrant le régime de la lutte contre les changements climatiques et les investissements internationaux en la matière.
 
Les commentaires de participants à la fin de cette formation furent extrêmement positifs, soulignant notamment la très grande qualité des formateurs et de leurs interventions. La quasi-totalité des participants a tenu à souligner qu’ils réutiliseraient les enseignements reçus au cours de cette formation dans le cadre de leur activité professionnelle, objectif qui se trouve au centre du partenariat de trois ans entre l’IDRI et l’UNITAR.