Du 3 mai au 11 juin 2010, l’UNITAR a diffusé pour la première fois son nouveau cours en ligne intitulé « Fundamentals of Anti-Money Laundering: International Standards and Compliance Issues » (en langue Anglaise). Ce nouveau cours vient compléter la série de cours en ligne sur différents thèmes de gouvernance financière organisés par le programme finances publiques et commerce de l’UNITAR. 

Vingt-quatre participants appartenant au secteur financier public et privé de 19 pays ont terminé avec succès le cours « Fundamentals of Anti-Money Laundering: International Standards and Compliance Issues » animé par l’experte en droit commercial international Dr Ramandeep Chhina  de l’université d’Oxford (Royaume-Uni).  Ce cours, qui combine auto-formation, discussions en ligne dirigées et exercices d’auto-évaluation, vise à offrir aux participants une formation continue de haut niveau et des opportunités de réseautage de manière flexible et économique.

La diversité des participants a permis des échanges très fructueux sur la question de savoir pourquoi certains secteurs économiques attirent davantage les blanchisseurs d’argent que d’autres. Les participants ont également examiné les mesures à prendre pour promouvoir et garantir la conformité aux normes internationales ainsi que les facteurs à risque en matière de conformité, analysé des évènements réels en vue de développer des solutions aux problèmes qu’ils posent, et débattu la question de savoir si le manque de précision de certaines définitions risquait d’entraver la lutte contre le blanchiment d’argent.

La plupart des participants ont donné des commentaires très positifs sur le cours. Voici deux commentaires tirés de l’évaluation finale.

« J’ai vraiment beaucoup appris dans ce cours. En tant que fonctionnaire du groupement spécialisé de lutte anti-blanchiment de la Banque Centrale des Philippines ce cours s’est avéré très utile pour mon travail quotidien. »

« Le forum de discussion a permis aux participants du cours d’exprimer différents points de vue et de partager leurs expériences. Il ressortait des contributions des participants que certains d’entre eux étaient plus expérimentés en matière de lutte anti-blanchiment que d’autres. Cela a permis aux participants moins expérimentés de parfaire leurs connaissances de la matière abordée dans les discussions.»

La complexité croissante des crimes financiers et le rôle accru du renseignement financier en matière de lutte contre la criminalité transnationale et le terrorisme ont fait du  blanchiment d’argent l’un des thèmes prioritaires du débat économique, politique et juridique. Aujourd’hui toute institution financière est obligée de surveiller, d’examiner et de notifier les transactions suspectes à l’unité de renseignement financier de son pays. Voilà pourquoi l’UNITAR a développé une série de modules de formations pratiques qui visent à  enseigner aux cadres des différents secteurs économiques les principes de base ainsi que des notions pratique de la lutte contre le blanchiment d’argent.