Du 28 septembre au 1er octobre 2014, Alger, Algérie. Le fructueux partenariat entre l’Institut diplomatique et des relations internationales (IDRI) du Ministère des Affaires étrangères de la République algérienne démocratique et populaire et l’Institut des Nations Unies pour la Formation et la Recherche a conduit à la mise en place de la retraite “Développement personnel et Leadership”.

Pourquoi certains leaders sont-ils meilleurs que d’autres ? Pourquoi le leadership est-il important? Peut-on apprendre le leadership ? Voici les questions inaugurales qui ont permis de formuler une réponse à l’interrogation suivante : pourquoi certains subordonnés s’identifient-ils avec leurs leaders et pourquoi rassemblent-ils les ressources et efforts nécessaires pour les satisfaire ?

Les visions et les comportements orientés vers le développement du leader peuvent être divisés en deux axes majeurs de leadership : le leadership stratégique et le leadership charismatique. Le leadership charismatique rend le leader objet d’une identification de la part des subordonnés, disposés à le satisfaire avec tous les efforts. Cependant, la plupart des leaders sont souvent prompts à recourir à la technique de la carotte et du bâton pour parvenir à leurs fins ; cette forme transactionnelle de leadership qui se définit par un processus d’échange fonctionne, mais ne peut engendrer tout au plus que du respect, pas de l’engagement.

De son coté, le leadership stratégique amène à la constitution d’une bonne vision stratégique, ainsi que la cohérence de cette vision pour l’organisation. Dans ce cas, le bon leader est celui qui envisage ce processus d’influence qu’est le leadership sous l’angle du partage d’une vision. L’influence symbolique exercée par le leader sur ses subordonnés à travers son charisme permet alors de susciter un engagement collectif autour d’une mission commune.

Animée par le Professeur John Antonakis et le Professeur Jean-Philippe Bonardi, cette retraite haute en interactivité a soutenu quinze directeurs du Ministère des Affaires étrangères de la République algérienne démocratique et populaire dans leurs efforts pour déployer leurs connaissances et renforcer leurs compétences en matière de leadership, en discutant des spécificités des différents types de leadership et des particularités du leadership transformationnel. Cette retraite a permis de renforcer les liens entre l’IDRI et l’UNITAR tout en marquant un pas important en direction de la réalisation des objectifs de ce partenariat.