Le Centre citoyen de cyberscience (CCC) est entré dans une nouvelle ère. En effet, il s’efforce désormais, dans le cadre de son programme de recherches, d’atteindre des résultats dans le domaine des SIG, en adoptant une approche de réflexion collaborative fondée sur des méthodes scientifiques.

Le Centre est le résultat d’un partenariat international entre le CERN, l’UNITAR/UNOSAT, l’Université de Genève et plusieurs partenaires associés provenant d’importantes institutions académiques du monde entier. 

Le centre de R&D de Hewlett-Packard, HP Labs, consacre une grande partie de ses activités à la recherche en informatique sociale et se focalise sur des méthodes destinées à rassembler l’intelligence collective de groupes de personnes, en vue d’obtenir de meilleurs résultats par rapport à l’interaction entre les informations et les utilisateurs. Il s’agit d’un laboratoire d’informatique sociale, dirigé par Bernardo A. Huberman. HP Labs est un membre important du partenariat CCC, et l’un de ses sous-produits, HP Gloe, fait l’objet d’une collaboration dans le domaine des SIG, sponsorisée par HP dans le cadre du CCC. Le 17 mars 2011, Docteur Huberman se rendra au CERN pour rencontrer l’équipe d’UNOSAT et donner une conférence au centre informatique afin d’exposer, d’une part, les principaux axes de recherche qu’explore actuellement son laboratoire et, d’autre part, sa vision de l’informatique sociale.           

Le Docteur Bernardo Huberman est un membre senior et le directeur du laboratoire d’informatique sociale des laboratoires Hewlett-Packard. Titulaire d’une thèse en physique de l’Université de Pennsylvanie, il occupe actuellement le poste de professeur consultant au département de physique appliquée de l’Université de Stanford. Il a tout d’abord travaillé dans le domaine de la physique de la matière condensée, dont le champ d’étude s’étend des superconducteurs ioniques à la superfluidité à deux dimensions, et a contribué à la théorie des phénomènes critiques dans les systèmes à un nombre de dimensions limité. Il est l’un des découvreurs du chaos dans plusieurs systèmes physiques et a établi un certain nombre de propriétés universelles dans les systèmes dynamiques non linéaires. Ses recherches sur la dynamique des structures complexes l’ont conduit à la découverte de la superdiffusion dans les systèmes hiérarchiques.