Le Conseil d'administration a conclu, avec succès, sa session historique

Novembre 2011, Brazzaville, République du Congo – Le Conseil d’administration a conclu, le 22 novembre dernier, à Brazzaville, République du Congo, sa 51ème session. Cette session revêt un caractère exceptionnel dans la mesure où elle a été la première en 48 ans d’existence de l’Institut à se dérouler en Afrique sub-saharienne malgré le fait que la majorité de ses bénéficiaires viennent de l’Afrique. Cette session historique a coïncidé avec les célébrations du 51ème anniversaire de l’indépendance du Congo.

Lors de cette session, le Conseil a approuvé le budget de l’Institut 2012-2013 à hauteur de 44.8 millions de dollars, ce qui représente une augmentation de 6.4 pourcent par rapport au budget 2010-2011 actuellement en cours d’exécution. A l’issu des discussions sur le Rapport du Secrétaire général de l’ONU présenté au Conseil économique et social, le Conseil d’administration de l’UNITAR a exprimé l’inquiétude face à la baisse des contributions volontaires non liées aux projets spécifiques ; il a également promis de contribuer à la mobilisation des pays et autres acteurs pour la création d’un groupe d’amis, ainsi que de réviser les méthodes de financement de l’Institut dans le but d’assurer une base de financement plus durable et prévisible.

Le Conseil a pris note des progrès réalisés dans la mise en œuvre du plan stratégique 2010-2012, de l’expansion de la programmation des activités de l’UNITAR dans le domaine de la responsabilité sociale des entreprises, ainsi qu’un certain nombre d’autres questions liées à la programmation de substance, y compris les nouveaux cours en matière de maintien de la paix pour 2012, les travaux préparatifs pour l’établissement d’un programme sur les migrations internationales, les activités sur la jeunesse et le développement, l’établissement d’un centre international de formation des autorités locales à Alger, les préparations pour Rio plus 20, et l’école d’été des Nations Unies à être lancée en 2012.

Cette session historique a reçu l’appui de la Présidence du pays, du Ministère des Affaires Etrangères, du Ministère de la Recherche scientifique, et du Protocole national. Avant le départ, les membres du Conseil ont rencontré le Président de la République du Congo, S.E. M. Sassou N’Guesso. Dans le cadre de cette rencontre, un certain nombre de défis contemporains a été discuté, dont notamment le changement climatique et les problèmes de biodiversité, ainsi que le rôle de l’UNITAR dans la conception et la mise en place des formations pour répondre a ces défis. Quelques évènements thématiques ont été organisés à l’occasion du Conseil, y compris une Table ronde sur la coopération Sud-Sud et l’intégration régionale en Afrique, avec la participation des membres du Conseil et experts congolais, et une conférence publique donnée par le Directeur général de l’UNITAR à l’Université de Marien Ngouabi. Les activités de l’UNITAR ont également fait l’objet du journal télévisé congolais du dimanche et d’une émission télévisée intitulée « L’économie en marche ».