Le Ghana vise à sensibiliser tous les enfants de l'école au sujet des changements climatiques

29 mai 2017, Accra, Ghana - L’objectif de développement durable numéro 13 appelle tous les pays à intégrer les changements climatiques, soit l'atténuation et l'adaptation, la réduction des impacts et l'alerte précoce dans les programmes scolaires. Le Ghana ouvre la voie et a lancé un processus pour inclure les concepts de changements climatiques et de économie verte dans le système d'éducation générale. Sous la direction du Ministère de l'Environnement, de la Science, de la Technologie et de l'Innovation (MESTI), du Service d’éducation du Ghana (GES) et de l’Agence de la Protection Environnementale (EPA), un groupe de base composé d'acteurs du secteur de l'éducation a été formé. Le Groupe a mené une vérification des programmes scolaires nationaux et a élaboré des recommandations pour une action ultérieure et une feuille de route pour la mise en œuvre.

Que savent les écoliers au Ghana au sujet des changements climatiques?

La prochaine étape prévue est une étude de base pour évaluer les connaissances actuelles sur les changements climatiques chez les enseignants et les écoliers au Ghana est prévue. Les 29 et 31 mai 2017, un atelier préparatoire a été organisé pour discuter et élaborer un questionnaire d'enquête pour l'étude. M. Ebenezer Ampa-Sampong, directeur exécutif adjoint de l'EPA a souligné que l'analyse de la situation serait importante pour avoir une image claire de la situation actuelle et pour définir des interventions efficaces.

Membres du groupe de base à l'atelier préparatoire de l'étude de base

En lançant l'examen du curriculum, le Ghana cherche à apprendre d'autres pays qui ont déjà avancé l'intégration des changements climatiques dans l'éducation scolaire. Des idées ont été échangées avec des collègues de l'Institut de l'éducation du Malawi et du Centre national de développement du curriculum de l'Ouganda lors d'un atelier UN CC:Learn à Addis-Abeba en mars 2017. Une mission de partage d'expériences est prévue pour juillet.

L'intégration des changements climatiques dans les programmes scolaires est l'une des actions prioritaires incluses dans la Stratégie nationale d'apprentissage du climat et de l'économie verte du Ghana qui a été lancée en octobre dernier.


A propos de UN CC:Learn

UN CC:Learn est un partenariat composé de plus de 30 organisations multilatérales qui aide les pays à renforcer l’apprentissage sur les changements climatiques, d’une manière systématique et axée sur les résultats. A l’échelle mondiale, le partenariat soutient le partage des connaissances, promeut l’élaboration de matériels pédagogiques communs en matière de changements climatiques et coordonne les formations en collaborant avec des organismes des Nations Unies et d’autres partenaires. A l’échelle nationale, UN CC:Learn encourage les pays à élaborer et à mettre en œuvre des stratégies d’apprentissage nationales relatives aux changements climatiques. De par son implication à l’échelle nationale et mondiale, UN CC:Learn participe à l’application de l’Article 6 de la CCNUCC sur l’éducation, la formation et la sensibilisation du public, ainsi qu’à celle du Programme de travail de Doha (2012-2020). UN CC:Learn est financé par le gouvernement de la Suisse et les partenaires des Nations Unies. Le secrétariat de UN CC:Learn est hébergé par l'Institut des Nations Unies pour la formation et la recherche (UNITAR).


Image 1: Que savent les écoliers au Ghana au sujet des changements climatiques?

Image 2: Membres du groupe de base à l'atelier préparatoire de l'étude de base.