Le HCR et l’UNITAR signent un accord clé de coopération pour un soutien d’UNOSAT en matière d’analyse satellitaire

UNITAR Executive Director Carlos Lopes (front left) and the High Commissioner for Refugees Antonio Guterres (front right) Le Directeur général de l’UNITAR, Monsieur Carlos Lopes, (premier plan, à gauche) et le Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, Monsieur António Guterres, (premier plan, à droite) ont signé un accord général sur le soutien que le Programme opérationnel pour les applications satellitaires de l’UNITAR (UNOSAT) apportera au HCR. Cet accord prévoit une coopération dans divers domaines dans l’optique d’apporter un support au système d’informations géographiques existant du HCR et de lui fournir des services opérationnels en cas d’urgence ou pour la gestion des camps de réfugiés. Véritable évolution par rapport aux accords-cadres de coopération qui ont été signés jusqu’à présent avec un certain nombre d’institutions spécialisées des Nations Unies, il vient rehausser les compétences du HCR en matière d’informations géographiques dans plusieurs domaines liés aux SIG, tout en garantissant l’accès aux nouveaux produits et services fournis par UNOSAT dans les secteurs de l’analyse satellitaire et de la supervision de la sécurité humaine.

Comme l’explique le directeur d’UNOSAT, Monsieur Francesco Pisano, « c’est une évolution qui nous a permis d’établir, à l’aide de compétences, d’acquis et d’outils nouveaux, un centre d’expertise capable d’apporter son soutien aux institutions spécialisées et aux programmes des Nations Unies, ainsi qu’à leurs unités de SIG, afin que ces derniers ne soient plus contraints d’investir des montants importants dans le traitement et l’analyse de l’imagerie satellitaire, qui constituent toutes deux des tâches techniques complexes. D’année en année, nous avons investi des ressources considérables dans ce domaine et sommes donc l’organe le mieux placé au sein du système onusien pour venir en aide aux institutions spécialisées et aux programmes des Nations Unies, qui peuvent désormais bénéficier de cet investissement à long terme. »

L’accord pose les fondations d’une coopération étendue qui comprend un système de cartographie rapide destiné à la gestion des urgences et à la prévention des crises potentielles. Ce système inclura une cartographie par thème : camps, routes, infrastructures et utilisation de la terre. Il contiendra en outre une formation pour les collaborateurs et les partenaires du HCR.

Selon Monsieur Guterres, « UNOSAT mérite d’être applaudi pour les précieux efforts qu’il fournit dans la protection et l’assistance des personnes qui ont dû être déplacées à cause de conflits, de catastrophes naturelles et de changements climatiques ».