Le processus de formulation de la stratégie nationale d’apprentissage sur les changements climatiques du Burkina Faso en marche

23 décembre 2015, Koudougou, Burkina Faso - Une quarantaine d’acteurs concernés par la formulation de la Stratégie nationale d’apprentissage sur les changements climatiques se sont rencontrés en atelier les 17 et 18 novembre 2015 à Koudougou, une ville située à 100km de Ouagadougou dans la Région du Centre Ouest du Burkina Faso. La rencontre a eu pour but d’une part d’examiner et de valider les Rapports sur les besoins d’apprentissage et les capacités à enseigner sur les changements climatiques au Burkina Faso et d’autre part d’identifier les actions prioritaires de la Stratégie.

Les participants à l'atelier de Koudougou

Les travaux ont été présidés par le Coordonnateur Technique des Programmes du Secrétariat  Permanent du Conseil National pour l’Environnement et le Développement Durable (SP/CONEDD), monsieur Pamoussa OUEDRAOGO, qui avait à ses côtés monsieur Joël KORAHIRE, Coordonnateur du projet UN CC:Learn au Burkina Faso et monsieur Léonce G. AHANHANZO, ambassadeur UN CC:Learn et représentant pour l’occasion le Partenariat des Nations Unies pour l’apprentissage sur les changements climatiques.

Dans son mot introductif, le Coordonnateur Technique des Programmes, après avoir relevé l’importance que le Gouvernement du Burkina Faso accorde à l’élaboration de la Stratégie nationale d’apprentissage sur les changements climatiques, a remercié le Partenariat des Nations Unies pour l’apprentissage sur les changements climatiques et la Coopération suisse dont les appuis technique et financier ont permis la mise en œuvre du projet UN CC:Learn au Burkina Faso.

Un aperçu des participants en plénière Une vue du présidium de l'atelier : le Coordonnateur Technique des programmes, M. Pamoussa OUEDRAOGO au centre; à sa droite, le Coordonnateur du projet UNCC : Learn, M. Joël KORAHIRE,  et à sa gauche, le représentant du secrétariat UNCC :Learn, M. Léonce G. AHANHANZO.

Un processus qui avance

Le Coordonnateur du projet UN CC:Learn, Dr Joël KORAHIRE, a présenté le contexte général ainsi que la genèse du projet au Burkina Faso aux participants venus de différents départements ministériels dont l’éducation, la santé, l’économie et les finances, l’environnement, l’agriculture, des ONG et des partenaires au développement. On retiendra du processus les trois phases essentielles du projet UN CC:Learn que sont le développement de la stratégie, la mise en œuvre des actions d’apprentissage et l’évaluation du projet. Il a indiqué les activités déjà menées qui sont, entre autres: la validation du rapport de base assorti de la vision du Burkina Faso, la tenue des sessions du Comité Technique de Suivi, la rencontre des groupes sectoriels relatifs à l’identification des besoins d’apprentissage et les capacités à enseigner. 

Les échanges entre acteurs ont été constructifs

Un des points essentiels de cette rencontre a été les échanges entre les participants aussi bien sur l’amendement des besoins d’apprentissage et des capacités à enseigner que sur l’identification des actions prioritaires pour chacun des quatre secteurs retenus que sont l’éducation, l’environnement, la santé et l’agriculture. Des présidents de groupe désignés ont conduit l’effectivité de l’identification des actions prioritaires. Dans les prochaines étapes, des elements supplémentaires seront tenu en dûment compte tels quels relatifs aux besoins d’apprentissage des collectivités territoriales, des gouvernants et des acteurs politiques. Les travaux de groupe ont permis  d’identifier des axes stratégiques, des actions en rapport avec les axes déclinés, l’amorce de quelques activités en lien avec les actions. 

Les membres du groupe santé et éducation Un aperçu des membres du groupe environnement et agriculture

L’Ambassadeur de UN CC :Learn Léonce Glèlè Ahanhanzo partage l’expérience béninoise

Le partage d’expériences de pays disposant d’une Stratégie nationale d’apprentissage sur les changements climatiques a fait l’objet d’une communication réalisée par le représentant du secrétariat UN CC:Learn à l’atelier, monsieur Léonce G. AHANHANZO. Il a, avant, de relater l’expérience béninoise basée sur une approche essentiellement participative des différents acteurs, décrit le processus de développement des actions prioritaires. Cette communication a  eu le mérite de clarifier certains concepts en lien avec le processus d’élaboration de la stratégie et a permis aux participants de disposer de la contribution de l’ambassadeur UN CC:Learn au cours des travaux en plénière et en groupe de l’atelier.

Aperçu des participants lors de la communication de M. Léonce G. AHANHANZO

Des perspectives et recommandations relevées  

La fin de l’atelier a été l’occasion pour le Coordonnateur du projet UN CC:Learn de rappeler aux acteurs présents la suite du processus d’élaboration et de mise en œuvre de la stratégie nationale d’apprentissage sur les changements climatiques.  Il s’agit, à ce titre, de la rédaction du document de stratégie proprement dite, son examen par le Comité Technique de Suivi mis en place à cet effet, la validation de la stratégie suivie de son lancement et sa mise en œuvre.

Les participants à la rencontre ont formulé des recommandations relatives à l’amélioration de la participation des écoles de formation professionnelles dans la suite du processus, à la priorisation des activités en fonction des acquis réels du pays ainsi que les finances disponibles, à l’inscription d’une ligne budgétaire au niveau national pour une prise en compte des apprentissages sur les changements climatiques, au ciblage des actions les plus pertinentes et les plus réalistes en termes d’applicabilité. 


A propos de UN CC:Learn

UN CC:Learn est un partenariat composé de plus de 30 organisations multilatérales qui aide les pays à renforcer l’apprentissage sur les changements climatiques, d’une manière systématique et axée sur les résultats. A l’échelle mondiale, le partenariat soutient le partage des connaissances, promeut l’élaboration de matériels pédagogiques communs en matière de changements climatiques et coordonne les formations en collaborant avec des organismes des Nations Unies et d’autres partenaires. A l’échelle nationale, UN CC:Learn encourage les pays à élaborer et à mettre en œuvre des stratégies d’apprentissage nationales relatives aux changements climatiques. De par son implication à l’échelle nationale et mondiale, UN CC:Learn participe à l’application de l’Article 6 de la CCNUCC sur l’éducation, la formation et la sensibilisation du public, ainsi qu’à celle du Programme de travail de Doha (2012-2020). UN CC:Learn est financé par le gouvernement de la Suisse et les partenaires des Nations Unies. Le secrétariat de UN CC:Learn est hébergé par l'Institut des Nations Unies pour la formation et la recherche (UNITAR).


Image 1: Les participants à l'atelier de Koudougou

Image 2: Un aperçu des participants en plénière

Image 3: Une vue du présidium de l'atelier: le Coordonnateur Technique des programmes, M. Pamoussa OUEDRAOGO au centre; à sa droite, le Coordonnateur du projet UN CC:Learn, M.   Joël KORAHIRE,  et à sa gauche, le représentant du secrétariat UN CC:Learn, M. Léonce G. AHANHANZO.

Image 4: Les membres du groupe santé et éducation

Image 5: Un aperçu des membres du groupe environnement et agriculture

Image 6: Aperçu des participants lors de la communication de M. Léonce G. AHANHANZO