Le Programme Ibtikari franchit un premier cap

Le programme de formation à l’entrepreneuriat conçu par l’UNITAR et le gouvernement algérien franchit un premier cap avec la conclusion de la première promotion de l’étape de Sensibilisation à l’Entrepreneuriat pour les jeunes diplômés.

09 février 2015, Genève, Suisse – Entre novembre 2014 et février 2015, une centaine de jeunes diplômés ont participé à la première promotion du Programme Ibtikari, focalisée sur la sensibilisation à l’entrepreneuriat. Cinq sessions de formation ont été organisées à Blida, Sétif, Tlemcen, Adrar et Béchar, les wilayas hôtes choisies pour accueillir les sessions de formation dans les cinq pôles régionaux du Programme (Centre, Est, Ouest, Sud Est et Sud Ouest).

Le but de cette phase du Programme Ibtikari était de sensibiliser les participants aux parcours entrepreneurial ainsi qu’aux aptitudes individuelles nécessaires pour créer, développer et pérenniser une entreprise.

le Programme Ibtikari

Qu’est-ce que l’entrepreneuriat et quelles sont les étapes à suivre pour créer son entreprise ? Quelles sont les caractéristiques d’un entrepreneur ? Quelles sont les aptitudes dont un entrepreneur a besoin pour lancer et gérer son entreprise ? Quelles sont les ingrédients du succès ?

Celles-ci sont quelques-unes des questions traitées pendant les cinq jours de formation. « Le but de la phase de sensibilisation à l’entrepreneuriat est de faire comprendre la réalité de l’entrepreneuriat, ses défis, ses opportunités et ses enjeux, et de donner aux participants les outils nécessaires pour mieux se connaître », explique Sueli Giorgetta, administratrice à l’UNITAR, coordinatrice du Programme Ibtikari.

Le parcours entrepreneurial est abordé par les formateurs et les participants selon l’approche « experiential learning » (apprentissage par l’expérience), où les connaissances sont développées à partir de méthodes pédagogiques basées sur le « faire-faire » et centrées sur la participation active, l’échange et les travaux pratiques. « Les participants sont des acteurs actifs dans le processus d’apprentissage : ils apprennent à travailler en équipe, à développer des connaissances à partir d’échanges et du travail collectif, à se mettre en des situations réelles et à analyser leur propres aptitudes et compétences», explique Sueli Giorgetta.

le programme ibtikari

Cette approche méthodologique a été très appréciée par les participants : « La méthodologie du Programme Ibtikari a déniché le fond de nous-mêmes, » a affirmé un participant. « On est arrivé à identifier nos faiblesses et nos forces, et on a découvert nos aptitudes, qu’on ignorait auparavant. » « C’était une nouvelle méthode, très différente de ce qu’on avait vu à la fac », a déclaré un autre participant.

le programme ibtikari

 

le programme ibtikari

« C’est un début très encourageant pour le Programme Ibtikari. Les efforts conjoints de l’UNITAR et du gouvernement algérien ont porté leurs fruits, et l’énergie, l’engagement, le sense de responsabilité, l’esprit participatif et l’enthousiasme des participants ont complètement dépassé nos attentes », affirme Sueli Giorgetta.

« L’UNITAR avait déjà constaté le besoin de cette formation avec le nombre important de candidatures reçues, mais c’est surtout par les résultats observés durant la formation – en premier, la réaction des participants – que nous avons pu vérifier que le Programme Ibtikari a les éléments nécessaires pour devenir un programme de formation modèle, tel que souhaité par le gouvernement algérien », explique Sueli Giorgetta. « Les résultats de cette première promotion sont très encourageants et nous motivent à aller encore plus loin pour la deuxième promotion, qui commencera bientôt au mois de mars », conclut-elle.

La réalisation de la première phase du Programme Ibtikari représente un premier cap également pour les participants : une fois l’étape de sensibilisation à l’entrepreneuriat terminée, ils doivent dresser un bilan personnel et décider s’ils sont capables d’entamer la création d’une entreprise qui puisse contribuer au développement économique et social du pays. Ceux qui se sentent prêts participeront à la deuxième phase du programme, qui porte spécifiquement sur la gestion de l’entreprise.

le programme ibtikari

Les sessions de formation du Programme Ibtikari ont débuté en novembre 2014. Le programme, actuellement un projet pilote, prévoit la formation et l’accompagnement à l’entrepreneuriat pour un total de 700 jeunes diplômés issus de l’université et de la formation professionnelle dans des secteurs à forte valeur ajoutée : les technologies de l’information, le tourisme, l’agriculture et la pêche, les énergies renouvelables, l’industrie automobile, la transformation des produits agricoles, le bâtiment et l’environnement.

Grâce à sa conception participative – avec la collaboration inédite de plusieurs secteurs et agences de tutelle – à son approche méthodologique et à ses standards de qualité, de suivi et d’évaluation, le Programme Ibtikari aspire à devenir un programme phare pour la formation d’entrepreneurs en Algérie.


Pour plus d'informations, visitez la page Facebook du Programme Ibtikari et regardez le reportage diffusé par Canal Algérie le 04 décembre 2014.