Alors que le Conseil de sécurité de l’ONU s’apprête à adopter une résolution ferme à l’encontre de la Libye, des milliers de civils auraient apparemment trouvé la mort lors d’affrontements avec les forces armées à l’intérieur du pays. La quantité d’informations précises dont disposent l’ONU et ses partenaires par rapport à la situation sur le terrain est infime du fait de l’évolution rapide des événements.

UNOSAT a reçu diverses demandes concernant des travaux de cartographie et d’analyse liés à la forte augmentation de la disponibilité de l’aide humanitaire.
Afin de répondre à ces besoins majeurs, UNOSAT a déjà publié, le 15 février 2011, un atlas détaillé de haute résolution de la ville de Benghazi, qui contient différentes informations géographiques, notamment les noms de lieux, et qui permet d’identifier les bâtiments et les routes clés en utilisant les données les plus précises possibles disponibles sur Google MapMaker.

 

Élaboré par l’UNITAR et UNOSAT, cet atlas constitue un véritable support pour l’aide humanitaire prodiguée au peuple libyen. En effet, il vise, d’une part, à répondre aux besoins des institutions spécialisées de l’ONU et de leurs partenaires et, d’autre part, à fournir des informations géographiques objectives. Pour des raisons d’impression et de lisibilité, il a été conçu dans les formats A3 et A4. L’atlas de la ville de Benghazi, Libye, peut être téléchargé depuis la section du site consacrée à UNOSAT.


Photo: Des réfugiés égyptiens fuyant la violence en Libye et faisant la queue pour entrer dans un autobus, dans un camp de réfugiés. Photo fournie gracieusement par Reuters.