12-17 mars 2012, Paris, France – Pour la deuxième année consécutive, l'UNITAR a contribué à la formation de 260 Officiers supérieurs de l’École de Guerre de Paris en provenance de 60 pays du monde.

Le module « Coalition »  a pour objectif principal de renforcer les compétences des officiers stagiaires en planification et conduite au niveau opératif, et de leur faire découvrir les problématiques apparaissant sur les plans stratégique et tactique, lors d’un engagement multinational dans le cadre d'un conflit régional complexe de type conventionnel et étendu à des menaces de type asymétrique.

A l’issue du module, les stagiaires auront compris l’importance de définir une organisation des forces et une structure de commandement adaptées afin d’en garantir l’efficacité.

Le module “Coalition” s’est déroulé du 27 février au 17 mars 2012. Du 12 au 17 mars, l’UNITAR a participé à un exercice de simulation avec une équipe de quatre personnes qui ont incarné les différents rôles des Nations Unies dans la gestion des conflits, à l'instar de l’Ambassadeur Ahmed Ould Abdallah (ancien Envoyé Spécial du Secrétaire Général) qui a joué parfaitement le rôle du Secrétaire Général des Nations Unies. La participation de l’UNITAR a réussi à rendre l’exercice particulièrement riche et réaliste.

Ce module a été conçu en trois parties juxtaposées : (1) planification au niveau opératif, via l'organisation de 10 groupes de planification sur 7 journées ; (2) transition entre planification et conduite des opérations en ligne ; et (3) phase de conduite de l’engagement, dont l’animation est rendue possible par ordinateur.

La contribution de l’UNITAR dans cet exercice est d’une grande importance, étant donné que les acteurs alignés sont des professionnels familiers des opérations de maintien de la paix, des actions humanitaires et de la gestion des conflits. Ces acteurs ont rehaussé le niveau de l’exercice, en créant un décor très proche de la réalité.

L’École de Guerre de Paris et l’UNITAR explorent les opportunités de renforcer davantage leur coopération.

Photo: le Général Brousse, Directeur des Études à l’École de Guerre (à gauche), avec l'Ambassadeur Ahmed Ould Abdallah (à droite).