L'UNITAR contribue à la formation d’officiers supérieurs de l’École de Guerre de Paris

18 avril 2014, Paris, France - Pour la quatrième année consécutive, l'UNITAR a contribué à la formation de plus de 300 officiers supérieurs de l’École de Guerre de Paris, issus de 70 pays.

D’une durée de trois semaines, l’exercice « Coalition 2014 » reconstitue avec précision un conflit régional de type conventionnel, conduit dans un cadre multinational, interarmées et inter-agences. Cet exercice particulièrement réaliste mené avec l’UNITAR permet aux officiers stagiaires d’analyser l’articulation de la planification entre les niveaux opérationnel,  stratégique et politique.

Cette approche globale face à des menaces aussi bien classiques qu’asymétriques implique la prise en compte directe de l’environnement politique, diplomatique et médiatique, grâce à l’implication de presque 600 participants. Les stagiaires, placés dans un contexte complexe au plus proche des crises contemporaines, planifient leurs modes d’action stratégique et opératif avant de les mettre en œuvre dans une phase de conduite des opérations grâce au système informatique du Centre de Simulation pour la Formation, l’Entraînement et l’Expérimentation (CSFEE).

Les aspects diplomatiques et politiques sont assurés par des auditeurs du Centre de Politique de Sécurité de Genève (CPSG) et du Centre d’Études Diplomatiques et Stratégiques (CEDS), mentorés par les membres de l’UNITAR. L’expertise unique de l’UNITAR dans les champs d’action diplomatique et humanitaire, notamment au niveau des Nations Unies, permet un encadrement riche et réaliste.

Une équipe de cinq membres de l’UNITAR a incarné les différents rôles des Nations Unies dans la gestion des conflits, à l'instar de l’Ambassadeur Mr Ahmedou Ould-Abdallah (ancien Envoyé Spécial du Secrétaire Général) qui a tenu le rôle du Secrétaire Général des Nations Unies et enrichi l’exercice grâce à son expérience diplomatique.

Les autres membres de l’équipe, professionnels familiers des opérations de maintien de la paix, des actions humanitaires et de la gestion des conflits, ont fortement contribué à la grande qualité de l’exercice, en représentant les agences clés des Nations Unies que sont le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) et le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme (HCDH), ainsi que l’organisation internationale humanitaire essentielle qu’est le Comité international de la Croix-Rouge (CICR).

Lors de cette édition, Madame Aung San Suu Kyi, prix Nobel de la Paix, membre du Parlement birman et présidente de la Ligue nationale pour la démocratie nous a fait l’honneur de sa présence ; cette visite s’inscrivant dans une démarche de compréhension et d’analyse du rôle de l’armée dans la construction d’une société démocratique.

L’École de Guerre de Paris et l’UNITAR continuent de développer l’efficacité de leur coopération.