l'UNITAR prépare la délégation algérienne pour sa participation au Conseil des droits de l'homme

Preparatory seminar on the 25th session of the Human rights Council

Février 2014, Alger, République algérienne démocratique et populaire. C’est dans le cadre du partenariat entre l’Institut diplomatique et des relations internationales du ministère des Affaires étrangères de la République algérienne démocratique et populaire et l’UNITAR que le programme de diplomatie multilatérale de l’UNITAR a organisé un séminaire préparatoire à la 25e session du Conseil des droits de l’homme à Alger, mi février 2014.

 

Le séminaire préparatoire à la 25e session du Conseil des droits de l’homme s’est inscrit dans la lignée du partenariat de trois ans entre l’IDRI et l’UNITAR tel qu’il a été mis en œuvre jusqu’ici. Clôturant la deuxième année de cette riche coopération, ce séminaire a offert aux membres de la délégation algérienne qui participera à la 25e session du Conseil des droits de l’homme à Genève en mars 2014 les ressources nécessaires pour renforcer l’impact de la République algérienne démocratique et populaire dans les négociations qui s’y tiendront.

Seize diplomates se sont ainsi réuni dans les locaux du Ministère des Affaires étrangères d’Alger pour participer à trois jours de séminaire facilités par des intervenants de haut niveau, experts du milieu diplomatique et onusien et disposant d’une grande expérience en matière de formation. Centré sur l’acquisition de connaissances pratiques relatives à la participation de la République algérienne démocratique et populaire au Conseil des droits de l’homme, ce séminaire a permis aux participants de perfectionner leur connaissance du système international de protection des droits de l’homme tout en exerçant les compétences spécifiquement requises pour une participant active et efficace à ce forum de négociations.

Ainsi, la première journée, facilitée par M. Fatsah Ouguergouz, juge et ancien Vice-président de la Cour africaine des droits de l’homme et des peuples, a couvert le système international de protection des droits de l’homme en insistant sur la place du Conseil des droits de l’homme dans cette architecture. La deuxième et la troisième journée de ce séminaire, animées par M. Philip Tissot, ancien diplomate britannique ayant exercé durant près de 35 ans dans le milieu bilatéral et multilatéral, ont respectivement traité des règles de procédure au Conseil des droits de l’homme et de leur usage stratégique dans un tel milieu multilatéral, ainsi que des processus décisionnels au Conseil des droits de l’homme et des stratégies de rédaction et de négociation de résolutions.

Les commentaires de participants à la fin de cette formation furent extrêmement positifs, soulignant notamment la très grande qualité des formateurs et de leurs interventions. La quasi-totalité des participants a tenu à souligner qu’ils réutiliseraient les enseignements reçus au cours de cette formation dans le cadre de leur activité professionnelle, objectif qui se trouve au centre du partenariat de trois ans entre l’IDRI et l’UNITAR.