Membres

M. Lakhdar BRAHIMI

Monsieur l’Ambassadeur Lakhdar Brahimi est actuellement l'émissaire de l'ONU et de la Ligue arabe pour la Syrie. Précedement, il a été un ancien conseiller et envoyé spécial des Nations Unies. En 2001, il a été nommé représentant spécial pour l’Afghanistan et l’Irak par le Secrétaire Général de l’ONU. Monsieur Brahimi a dirigé deux groupes d’études indépendants, notamment le groupe d’études sur les opérations de paix des Nations Unies (2000) et le groupe d’études sur la sûreté et la sécurité du personnel et des locaux des Nations Unies dans le monde entier (2008). Il a en outre occupé le poste de secrétaire général adjoint chargé des missions spéciales onusiennes d'appui aux efforts de prévention et de maintien de la paix et a exercé d’autres postes et mandats au sein de l’ONU, dont représentant spécial pour Haïti (1994-1996) et l’Afrique du sud (1993-1994). Il a également été ministre algérien des Affaires étrangères (1991-1993). L’Ambassadeur Lakhdar Brahimi est actuellement professeur invité à l’Institut d’études politiques de Paris (Sciences Po) et membre de la Commission pour la démarginalisation des pauvres par le droit.
Photo:UN Photo/SANA

 

 

 

 

 

 

 

Mme Shirin EBADI

Docteur Shirin Ebadi est une avocate iranienne spécialisée dans le domaine des droits humains. Elle est la lauréate du Prix Nobel de la paix de 2003 pour son importante contribution à la promotion de la démocratie et des droits humains, en particulier ceux de la femme et de l’enfant. Madame Ebadi enseigne à l’Université de Téhéran. De 1975 à 1979, elle a été Présidente de la Cour de la Ville de Téhéran, devenant ainsi la première femme iranienne présidente d’un tribunal. À la suite de la Révolution islamique iranienne, en février 1979, elle et ses consœurs se sont vu écarter de leur poste de juge. Docteur Ebadi est alors devenue greffière de la Cour qu’elle avait autrefois présidée, fonction qu’elle a occupée jusqu’à ce qu’elle demande une retraite anticipée. Après l’obtention de sa licence de droit en 1992, elle a commencé à travailler dans le secteur privé en tant qu’avocate. Elle s’est maintes fois constituée pour défendre les intérêts d’opposants politiques dans le cadre d’affaires controversées, ce qui lui a valu plusieurs arrestations. Auteur de nombreux livres, articles et autres publications, elle a également enseigné à l’Université de Téhéran et a donné des conférences en Belgique, en Iran, en France, en Afrique du sud, au Royaume-Uni et aux États-Unis.

 

 

  

 

 

 

 

Mme Geraldine Joslyn FRASER-MOLEKETI

Madame Geraldine Fraser-Moleketi est, depuis janvier 2009, la directrice du Groupe pour une gouvernance démocratique au sein du Bureau des politiques de développement (BDP) du PNUD. Avant d’assumer cette fonction, elle a travaillé pour le gouvernement sud-africain pendant quatorze ans, dont neuf en tant que ministre de la fonction et de l’administration publiques (1999 à septembre 2008). De 1994 à 2008, elle était membre du parlement et a exercé plusieurs postes clés, notamment celui de présidente du Sous-comité des règles de l’assemblée nationale d’Afrique du Sud. Elle a également été ministre de l’aide sociale et de la population entre 1996 et 1999. Tout au long de sa carrière, Mme Fraser-Moleketi, très active dans l’intégration de la notion de genre au sein des politiques publiques, a été à la tête de plusieurs délégations sud-africaines lors de conférences régionales et internationales.

 

 

 

 

 

 

 

Mme Radha KUMAR

Professeur Radha Kumar est actuellement membre du groupe de réflexion Delhi Policy Group et directrice de son programme portant sur la paix et les conflits. Spécialiste des conflits ethniques et des processus d’établissement et de rétablissement de la paix, elle occupait auparavant une place de chercheuse au sein du Conseil des relations étrangères de New York dans le domaine de la paix et des conflits (1999-2003) et a été directrice générale de l’Assemblée européenne des citoyens d’Helsinki, à Prague (1992-1994). Elle est aujourd’hui membre du Conseil de coopération sur la sécurité d'Asie-Pacifique (CSCAP Inde) et compte parmi les trois interlocuteurs nommés par le gouvernement indien pour tenter de régler la question du Cachemire.

 

 

 

 

 

 

 

M. Henri LOPES

Président du Conseil d’Administration de l'UNITAR
Monsieur l’Ambassadeur Henri Lopes est diplomate, politicien et écrivain. Il exerce actuellement la fonction d’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République du Congo en France. Avant d’accéder à ce poste, il était l’assistant du directeur général de la culture et de la communication puis, entre 1981 et 1998, directeur adjoint pour l’Afrique auprès de l’UNESCO. De 1973 à 1975, il était Premier ministre de son pays après avoir occupé le poste de ministre des Affaires étrangères (1972-1973). En 1993, Monsieur Lopes a remporté le Grand Prix de la Francophonie de l’Académie française pour l’ensemble de ses contributions à la littérature francophone.

 

M. Nicolas MICHEL

Vice-président du Conseil d'administration
M. Nicolas Michel est professeur en droit public international à l’Université de Genève et à l’Institut de Hautes Etudes Internationales et du Développement depuis le 1 septembre 2008. Précédemment, il occupait le poste de Secrétaire général adjoint aux affaires juridiques ainsi que conseiller juridique de l’ONU. Il a été aussi professeur de droit public international et de droit européen à Université de Fribourg, en Suisse, de 1987 à 2004 ainsi que directeur de droit international au Département Fédéral des Affaires Etrangères de la Suisse, entre 1998 et 2003.
Photo: UN Photo/Eskinder Debebe

 

 

 

 

 

 

 

Mme Uche Joy OGWU

Madame l’Ambassadeur U. Joy Ogwu est actuellement la représentante permanente de la République fédérale du Nigéria auprès des Nations Unies. Elle a récemment exercé la fonction de ministre des Affaires étrangères dans son pays entre 2006 et 2007. Professeur de sciences politiques et de relations internationales, U. Joy Ogwu est la première femme à avoir occupé le poste de directrice générale du centre d’études sur les affaires étrangères du Nigéria: l'Institut des affaires internationales du Nigéria (NIIA). Elle est membre, depuis 2002, du Conseil consultatif du Secrétaire Général pour les questions de désarmement, mission qui lui a permis, en 2006, d’atteindre l’apogée de sa carrière en devenant la première femme africaine présidente de ce Conseil. En sa qualité de membre du Conseil consultatif du Nigéria sur les relations internationales (octobre 2000 – 2006), et de représentante permanente auprès des Nations Unies, elle poursuit ses efforts en vue de faire avancer la politique étrangère nigériane et écrit énormément sur les questions de politique étrangère. En 2004, elle s’est vu décerner le titre d’Officier de l'Ordre de la République fédérale du Nigéria pour son engagement exemplaire envers le pays. En outre, elle exerce actuellement le mandat de première présidente du premier conseil d’administration d’ONU Femmes. 

 

 

 

 

 

 

M. Alfonso QUIÑÓNEZ

Monsieur l’Ambassadeur Alfonso Quiñónez exerce actuellement la fonction de secrétaire aux relations extérieures de l’Organisation des États américains (OEA). Auparavant, il était secrétaire exécutif pour le développement intégré et directeur général de l’Agence interaméricaine pour la coopération et le développement (AICD). Avant de rejoindre l’OEA, en 2001, l’Ambassadeur Quiñónez a occupé le poste de directeur exécutif de la Fondation Alvaro Arzù pour la paix au Guatemala et celui de conseiller du maire de Guatemala City. Diplomate rattaché au ministère des Affaires étrangères du Guatemala, il a représenté son pays comme ambassadeur pendant dix ans en Espagne et aux États-Unis. De 1998 à 2000, il était l’ambassadeur et le représentant permanent du Guatemala auprès de l’OEA.

 

 

 

 

 

 

Mme Portia SIMPSON MILLER

Madame Simpson Miller est Premier Ministre de la Jamaïque et leader du Parti national du peuple jamaïcan). De 2006 à 2007, elle a occupé la fonction de Premier Ministre de la Jamaïque. Elle était la première femme à ce poste dans l’histoire du pays. Au cours de sa carrière au gouvernement, elle a été élue plusieurs fois ministre, notamment ministre du Gouvernement local et des Sports (2002-2006), du Tourisme et des Sports (2000-2002), du Travail, de la Sécurité sociale et des Sports (1995-2000), du Travail et de la Protection sociale (1993-1995) et du Travail, de la Protection sociale et des Sports (1989-1993). En 2006, elle a été décorée de l’Ordre de la Jamaïque, avec la mention « Très honorable ». Elle est en outre membre du Conseil mondial des femmes dirigeantes (Council of Women World Leaders) et a été administratrice du CIFAL Atlanta.

 

Anne Kristin Sydnes

 

 

 

Mme Anne Kristin SYDNES

Madame Anne Kristin Sydnes est conseillère et consultante indépendante dans les domaines de l’énergie, du climat et du développement. Jusqu’au 1er janvier 2011, elle exerçait la fonction de directrice des Programmes internationaux de la Norwegian Church Aid. Elle a également été ministre de l’aide au développement international de la Norvège de 2000 à 2001. Durant sa carrière, elle a occupé plusieurs postes importants au sein de la compagnie pétrolière norvégienne Statoil ASA, dont conseillère en chef pour l’analyse nationale et la responsabilité sociale (2002-2004) et vice-présidente du département de l’analyse nationale et de la responsabilité sociale (1998-2000). Entre 2004 et 2005, elle a pris congé chez Statoil pour devenir conseillère senior au Bureau des partenariats du PNUD. Après l’obtention de son diplôme en sciences politiques en 1985, elle a travaillé, jusqu’en 1998, comme chercheuse et directrice de programme à l’Institut Fridtjof Nansen et s’est spécialisée dans les secteurs de l’énergie, du climat et du développement, notamment dans les questions d’envergure internationale.

 

 

 

 

 

M. Alfredo G. A. VALLADAO

Docteur Alfredo G.A. Valladão est professeur à l’Institut d’études politiques de Paris (Sciences Po), président de l’organe consultatif Union européenne-Brésil, chercheur senior à l’Institut d'études de sécurité de l'Union européenne et membre du comité scientifique du Centre d'Études Sociales, Économiques et Managériales (CESEM) de l’Institut de Hautes Études du Management (HEM), Maroc. Parallèlement à ces activités, il travaille comme journaliste spécialisé dans le domaine des affaires étrangères chez Radio France International. Auparavant, il occupait le poste de directeur de la chaire MERCOSUR de Sciences Po et celui de coordinateur du groupe de travail pour les négociations Union européenne-MERCOSUR et de la Conférence annuelle internationale du Fort Copacabana intitulée « Sécurité internationale : politiques publiques et coopération birégionale. Un dialogue euro/sud-américain ». Il a également travaillé en qualité d’envoyé spécial pour la diplomatie et la défense pour le journal français « Libération ».

 

Membres ex officio du Conseil d'administration:

  • Secrétaire général de l'ONU
  • Président de l’Assemblée générale
  • Président du Conseil économique et social de l'ONU
  • Directeur général de l'UNITAR