Pleine assemblée pour le lancement du processus de développement de la Stratégie nationale d’apprentissage sur les changements climatiques du Burkina Faso

11 mars 2015, Ouagadougou, Burkina Faso. Le Burkina Faso a entamé son processus pour le renforcement systématique des compétences en lien avec les changements climatiques : près de 50 personnes issues de divers ministères, de la société civile, des institutions de formation et les partenaires du développement ont pris part à l’Atelier national de planification pour le développement de la Stratégie nationale d’apprentissage sur les changements climatiques du Burkina Faso. L’événement, qui a eu lieu à l’hôtel Palm Beach de Ouagadougou, le 11 mars 2015, a permis d’assurer que tous les partenaires nationaux participent au processus, ainsi que de valider le rapport de base, les orientations stratégiques et le plan de travail de la stratégie. L’atelier a été organisé par le Secrétariat Permanent du Conseil National pour l’Environnement et le Développement durable (SP-CONEDD) du Burkina Faso, avec l’appui de UN CC:Learn et le soutien financier de la Corporation de développement suisse. Des représentants du Bénin et du Niger étaient aussi présents.


Participants to the National planning workshop

Soutien de haut niveau

« La notion de compétences et de développement des ressources humaines est capitale pour l’atteinte des objectifs nationaux en termes de changements climatiques », a commenté M. Marc Rubin, représentant de l’UNICEF au Burkina Faso, lors de l’ouverture de l’atelier. M. Salomon Dilema, Conseiller technique du Ministre de l’environnement et des ressources halieutiques du Burkina Faso, a ajouté que bien que « l’évaluation des projets du PANA montre que le Burkina Faso compte en son actif plus de 500 000 personnes sensibilisées sur les changements climatiques à travers les médias, les théâtres-fora et d’autres rencontres tenues à cet effet […], les mesures prises en lien avec l’éducation, la formation et la sensibilisation malgré leurs résultats probants restent assez insuffisantes au regard des impacts vécus et attendus des changements climatiques dans le contexte de notre pays ». Ainsi, le développement d’un Stratégie nationale d’apprentissage sur les changements climatiques est une manière de faire face au défi du renforcement systématique des compétences dans le pays.

M. Marc Rubin, head of UNICEF in Burkina Faso, M. Salomon Dilema, Technical Advisor to the Minister of Environment of Burkina, and Pamoussa Ouedraogo, Technical Coordinator of Programmes at SP-CONEDD

Un premier pas vers un Stratégie nationale d'apprentissage sur les changements climatiques

M. Joël Korahire, coordonnateur du projet UN CC:Learn au Burkina, a présenté le plan de travail proposé pour le développement de la stratégie au pays, et celui-ci a été validé par les participants. Il a aussi été question du rapport de base, des secteurs prioritaires et de la vision pour la stratégie. La prochaine étape sera d’organiser les évaluations des besoins et des capactiés en termes d’apprentissage sur les changements climatiques, qui aideront à définir des actions prioritaires à mettre en œuvre.

Coopération régionale

L’atelier a été une opportunité pour Léonce Glèlè, Ambassadeur pour l’apprentissage sur les changements climatiques du Bénin, de partager sur le terrain son expérience avec les nouveaux pays UN CC:Learn. Les participants ont apprécié la possibilité d’en connaître davantage au sujet de l’expérience du Bénin en termes d’opportunités et de défis liés avec le développement et la mise en œuvre d’une stratégie nationale d’apprentissage sur les changements climatiques. Un représentant du Niger, M. Gousmane Moussa, conseiller en changements climatiques au Secrétariat Exécutif du Conseil National de l’Environnement pour un Développement Durable (SE-CNEDD) du Niger, était aussi présent afin de tirer inspiration de cette activité pour le lancement du projet dans son pays qui devrait avoir lieu en mai.

Lors de la clôture de l’événement, le Dr. Moumini Savadogo, le chef du projet national de l’IUCN et modérateur de l’atelier, a souligné l’opportunité d’une collaboration régionale entre le Bénin, le Burkina Faso et le Niger au sujet de l’éducation et de la formation sur les changements climatiques.

Left : M. Vincens Côté, UN CC:Learn Secretariat; M. Léonce Glèlè Ahanhanzo, Climate Change Learning Ambassador from Bénin; M. Joël Korahire, National Coordinator of the UN CC:Learn project in Burkina Faso; Amrei Horstbrink, UN CC:Learn Secretariat; Gousmane Moussa, Climate Change Advisor  at SE-CNEDD in Niger. Right: Dr. Moumini Savadogo, Head of the Burkina Faso UICN programme moderated the workshop.

Soutien du système des Nations Unies

Le lendemain de l’atelier, le Coordonnateur Résident des Nations Unies au Burkina Faso a invité le système des Nations Unies du pays à une rencontre avec le coordonnateur national du projet et le Secrétariat de UN CC:Learn afin de discuter de synergies possibles entre les différents projets et programmes présents. Des représentants de haut niveau de l‘Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA), le Programme commun des Nations Unies sur le SIDA (ONUSIDA), le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), l’Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI), le Programme alimentaire mondial (PAM), et l’Organisation mondiale de la santé (OMS) étaient présents. Les partenaires de l’ONU ont félicité le gouvernement du Burkina pour leur leadership au sujet du renforcement de l’apprentissage sur les changements climatiques dans le pays et ont offert leur soutien pour le développement et la mise en œuvre de la Stratégie nationale.

L'événement a été couvert par les médias nationaux, un reportage télévisé peut être trouvé ici (début à la minute 4:45).


A propos de UN CC:Learn

UN CC:Learn est un partenariat composé de plus de 30 organisations multilatérales qui aide les pays à renforcer l’apprentissage sur les changements climatiques, d’une manière systématique et axée sur les résultats. A l’échelle mondiale, le partenariat soutient le partage des connaissances, promeut l’élaboration de matériels pédagogiques communs en matière de changements climatiques et coordonne les formations en collaborant avec des organismes des Nations Unies et d’autres partenaires. A l’échelle nationale, UN CC:Learn encourage les pays à élaborer et à mettre en œuvre des stratégies d’apprentissage nationales relatives aux changements climatiques. De par son implication à l’échelle nationale et mondiale, UN CC:Learn participe à l’application de l’Article 6 de la CCNUCC sur l’éducation, la formation et la sensibilisation du public, ainsi qu’à celle du Programme de travail de Doha (2012-2020). UN CC:Learn est financé par le gouvernement de la Suisse et les partenaires des Nations Unies. Le secrétariat de UN CC:Learn est hébergé par l'Institut des Nations Unies pour la formation et la recherche (UNITAR).


Image 1: Participants à l’Atelier national de planification

Image 2: M. Marc Rubin, représentant de l’UNICEF au Burkina Faso, M, Salomon Dilema, Conseiller technique du Ministre de l’environnement du Burkina et Pamoussa Ouedraogo, Coordonnateur technique des programmes au SP-CONEDD

Image 3: A gauche: M.  Vincens Côté, Secrétariat de UN CC:Learn, M. Léonce Glèlè Ahanhanzo, Ambassadeur pour l’apprentissage sur les changements climatiques du Bénin ; M. Joël Korahire, Coordonnateur national du projet UN CC:Learn au Burkina Faso ; Amrei Horstbrink, Secrétariat de UN CC:Learn ; Gousmane Moussa, Conseiller technique au SE-CNEDD du Niger. A droite : Dr. Moumini Savadogo, chef du programme UICN au Burkina Faso et modérateur de l’atelier