Plus de 100 délégués préparés au travail de l'Assemblée générale des Nations Unies

10 Octobre 2012, New York, USA – Pour la septième année consécutive, l'UNITAR a mené une activité de formation et de préparation des nouveaux délégués, venus des quatres coins du monde pour participer à l'Assemblée générale des Nations Unies, dont c'est la 67ème session cette année. Au cours d'un Briefing Général qui s'est tenu pendant trois jours au siège des Nations Unies à New York du 12 au 14 septembre, les nouveaux délégués ont approfondi leurs connaissances sur l'histoire et le mandat des différents organes des Nations Unies et ont gagné une meilleure compréhension des règles spécifiques et des mécanismes qui régissent les débats au sein de l'Assemblée générale (AG) et de ses six Commissions.

S.E. M. Eduardo Ulibarri, Représentant permanent du Costa Rica auprès des Nations Unies, ainsi que Mme Yvonne Lodico, directrice du bureau de l'UNITAR à New York, ont inauguré l'événement en présentant les caractéristiques du mandat de l'AG, le plus démocratique et le plus légitime de tous les organes des Nations Unies. Même si l'AG ne peut adopter de mesures contraignantes, ses résolutions, en particulier lorsqu'elles sont adoptées à l'unanimité, sont souvent considérées comme l'expression d'une volonté ou d'une opinion globale, et elles peuvent exercer une influence non négligeable sur les politiques menées aux niveaux national et international, a remarqué M. Ulibarri. C'est pour cette raison, a relevé Mme Lodico, que la formation et l'entraînement des nouveaux délégués, en leur donnant les moyens de remplir leur mandat efficacement, représente une activité essentielle pour l'UNITAR.

Delegates listening to the briefing and taking notesLa première journée de formation a permis aux délégués de tirer profit des connaissances étendues et de la longue expérience de M. Larry Johnson, ex- Sous-secrétaire général aux Affaires juridiques.
M. Johnson leur a présenté l'historique et les clauses de la Charte des Nations Unies ainsi que le Règlement intérieur de l'AG, et leur a fourni des conseils pratiques concernant les processus de négociation et de prises de décision dans le cadre de l'AG. Il a recommandé aux délégués de ne pas s'adresser qu'aux ambassadeurs, mais de chercher le soutien des conseillers de ces derniers, puisque ce sont eux en réalité qui préparent et formulent les décisions. Il a aussi rappelé aux délégués que la prise de décision peut s'opérer très rapidement en plénière, car un avant-projet de résolution peut être lancé dans l'auditoire avant qu'il n'y ait eu débat au préalable: “En plénière, il arrive souvent que le débat porte en même temps sur un article et une résolution. Aussi, il faut s'assurer de préparer les résolutions avec soin, sinon, le risque est  d'être obligé d'accepter des points qu'on n'avait pas prévus.” M. Johnson a aussi formulé quelques conseils pratiques sur la structure à donner aux résolutions de l'AG et sur la façon de les élaborer: “Rechercher un coparrainage est une tâche difficile et qui prend beaucoup de temps. Même si avoir beaucoup d'acteurs à ses côtés pour coparrainer sa résolution peut faire forte impression, cela peut aussi rendre les discussions à propos des amendements beaucoup plus complexes”.

La deuxième journée du Briefing a permis aux délégués de se rendre compte de la grande variété de services d'information et d'appui administratif que le Secrétariat des Nations Unies leur met à disposition. Les délégués ont ainsi découvert le Service du protocole et de la liaison,  le Département de gestion des conférences et la Bibliothèque Dag Hammarskjöld. Une palette de sources d'information multimédia, dont des comptes Twitter et Facebook, est venue compléter les services d'actualités et les sources d'information plus traditionnels qui comprennent, entre autres, le UN Blue Book (Livre Bleu), le Journal des Nations Unies et la librairie de photos des Nations Unies. M. Hak Fan-Lau, du Département de l'information (DPI), a fortement encouragé les délégués à se servir de la documentation multimédia disponible gratuitement sur le site web du DPI : “La production multimédia est là pour faciliter la vie des délégués. Si, par exemple, vous n'avez pas pu assister à une réunion qui vous intéressait, vous pouvez la visionner par la suite en webdiffusion sur la page de la chaîne des Nations Unies http://webtv.un.org, qui permet également de suivre en direct toutes les réunions de l'AG ainsi que, depuis cette année, celles des six Commissions de l'AG.”

Le séminaire s'est terminé par un examen plus détaillé des domaines d'activités des différentes Commissions. Les secrétaires de celles-ci, dont M. Sergei Cherniavsky (Première Commission), Mme Jennifer de Laurentis (Deuxième Commission) et Mme Sharon Van Buerle (Cinquième Commission), ont présenté aux délégués les domaines traités par chaque Commission et leur dynamique de travail particulière. Les délégués ont par la suite eu l'occasion d'en apprendre davantage sur le déroulement des sessions des années précédentes, grâce aux interventions de leurs Excellences Messieurs Hussein Haniff et Michel Tommo Monthe, présidents respectivement de la Deuxième et de la Cinquième Commission lors de la 66ème session de l'AG.