L'honorable vice-ministre Lina Pohl lors de la cérémonie d'ouverture de l'Atelier.

Le 07 Octobre 2009 à San Salvador, El Salvador, quelques 120 participants provenant de divers secteurs gouvernementaux et de divers groupes de parties prenantes se sont réunis à un Atelier national de planification pour commencer le projet d’un an soutenu pour l'UNITAR intitulé « Préparer un Profil national et un Plan d'action sur la mise en œuvre du Principe 10 de la Déclaration de Rio ». Le Principe 10 a été adopté lors du Sommet de Rio en 1992 et vise à renforcer la participation des parties prenantes à la prise de décisions grâce à trois piliers principaux: l'accès à l'information, la participation du public et l'accès à la justice.

L'atelier a été ouvert par l'Honorable Lina Pohl, vice-ministre de l'Environnement d'El Salvador, qui a déclaré que «ce projet [concernant le Principe 10 de Rio] est très important pour le Gouvernement d'El Salvador, car la transparence, l'accès à l'information et la participation du public sont des piliers primordiaux de la stratégie du ministère ». 

Le projet offre une opportunité d'explorer comment la société civile peut être effectivement engagés dans les processus de décisions touchant l'environnement. Il est compatible avec la priorité du gouvernement nouvellement élu de promouvoir l'ouverture et la transparence, dans l'objectif de renforcer la confiance du public dans les processus décisionnels gouvernementaux. La prise de décision dans le domaine de l'environnement est particulièrement difficile, étant donné l'éventail des intérêts souvent très divers intervenants qui peuvent aboutir à des projets controversés comme, par exemple, dans le cas de la centrale hydroélectrique "The Chaparral".

Afin de contribuer au développement des capacités pour améliorer l'accès à l'information et renforcer la participation du public dans les processus décisionnelles environnementaux en Amérique centrale, l'UNITAR apporte son soutien à trois pays pilotes en Amérique centrale en 2009-2010, financé par le gouvernement Espagnol. Les trois pays comprennent El Salvador, le Nicaragua et le Panama. Les projets ont pour objectif de catalyser un processus multi-parties prenantes pour évaluer les capacités existantes aux niveaux national et local et d'identifier des opportunités pour le développement ciblé des capacités dans le domaine de la gouvernance participative de l'environnement.

Le projet est coordonné par le ministère de l'Environnement et des Ressources naturelles (MARN) du Gouvernement d'El Salvador, travaillant en collaboration avec divers secteurs gouvernementaux et parties prenantes.

Plus d'informations sur le Profil national et le Plan d'action pour le développement de la mise en œuvre du principe 10 de la Déclaration de Rio.

Pour plus d’information, veuillez s’il vous plaît contacter les points focaux nationaux du projet Mme Sofia Novoa (snovoa@marn.gob.sv) et M. Isaac Bonilla (ibonilla@marn.gob.sv) ou visiter : http://www.unitar.org/egp/fr/principe-10-el-salvador.

Contacter le Programme de Gouvernance Environnementale: envgov@unitar.org