Un évènement parallèle à la Conférence RIO+20 plébiscite la formation en matière de développement durable

Panel participants
21 juin 2012, Rio de Janeiro, Brésil - De nombreux projets et initiatives, soutenus tant par des organisations internationales ou nationales que par la société civile, ont déjà vu le jour pour encourager l'acquisition de compétences dans le domaine du développement durable. Cependant, si ces mesures ont contribué à promouvoir une gouvernance de type démocratique, à créer des emplois, à développer des communautés plus stables et des modes de production plus concurrentiels, elles en sont souvent restées au stade d'«exemples à suivre». L'évènement parallèle à la Conférence Rio+20 intitulé «UN Multi-stakeholder Strategies for Scaling-up and Mainstreaming Learning for Sustainable Development», qui a eu lieu à Rio le 21 juin, en a appelé à des efforts concertés renouvelés pour mettre en oeuvre, grâce à des partenariats multisectoriels, des stratégies éducatives visant une transition effective vers le développement durable. L'évènement était organisé par le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) en collaboration avec l'Université des Nations Unies (UNU), le Programme de développement des Nations Unies (PNUD), l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO), l'Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI), ainsi que l'UNITAR.

Cet évènement parallèle était modéré par Dr. Kartikeya Sarabhai, Directeur du Centre indien pour l'éducation environnementale. Les présentations du premier groupe portaient sur le thème d'«Un monde convenable pour les enfants» (A World Fit for Children). Dr. Nicholas Alipui, Directeur des programmes de l'UNICEF, a introduit une approche privilégiant les programmes centrés sur l'enfance. Dr. Alexander Leicht, Chef du Secrétariat de l'UNESCO pour la Décennie des Nations Unies pour l'éducation au service du développement durable, a parlé de la formation comme facteur de développement durable.

Les présentations du deuxième panel ont représenté des initiatives facilitant le partage d'information, la génération de nouvelles connaissances et le renforcement des capacités en matière de développement durable. M. Nils Boesen, Directeur du Groupe de renforcement des capacités du PNUD, a présenté le travail de l'Organisation dans le domaine de la capacité d'adaptation des communautés au changement. M. Ricardo Cerruti Oehling, de la Fondation pour l'éducation environnementale, a présenté des projets d'«éco-écoles». Dr. Zinaida Fadeeva, chercheuse à l'UNU, a, quant à elle, fait l'introduction des Centres Régionaux d'Expertise.  

Le troisième groupe d'orateurs a passé en revue des études de cas issus du milieu éducatif ou du secteur privé et visant à transformer les systèmes d'apprentissage. M. Achim Halpaap, Directeur associé et Chef de l'Unité Environnement de l'UNITAR, a présenté UN CC:Learn, une One UN Initiative («Unis dans l'action») qui implique 32 organisations oeuvrant à soutenir de façon multilatérale les Etats membres dans la création et la mise en oeuvre de dispositifs de formation sur le changement climatique qui soient à la fois viables et orientés sur les résultats. Mme Fanny Demassieux, Cheffe de l'unité Consommation responsable, division Consommation et production durables auprès du PNUE, a discuté des aspects institutionnels liés au renforcement des dispositifs éducatifs visant le développement durable. L'intervention de Dr. Heinz Leuenberger, Directeur de la division Gestion environnementale à l'ONUDI, était centrée sur les technologies propres au sein des entreprises. Les interventions des orateurs ont été suivies d'un débat interactif sur le thème «Pour aller de l'avant - des voies vers le développement durable».

NB: L'initiative UN CC:Learn, qui fait collaborer des agences des Nations Unies et des partenaires internationaux actifs dans le développement, couvre, dans sa phase-pilote 2011-2013, 5 pays, dont le Bénin, la République dominicaine, l'Indonésie, le Malawi et l'Ouganda. UN CC:Learn fait partie du Cadre d'action des Nations Unies sur le changement climatique (One UN Climate Change Action Framework), établi par le Conseil de coordination des chefs de secrétariat des organismes des Nations Unies (CCCS, ou CEB en anglais) par l'intermédiaire du Comité de haut niveau des Nations Unies chargé des Programmes (HLCP pour l'acronyme anglais).   

Pour plus d'informations, consulter la page web suivante: http://www.uncclearn.org/ , ou contacter le Secrétariat UN CC:Learn à l'adresse uncclearn<at>unitar.org.