UNITAR et les partenaires du Cadre de Nairobi annoncent le troisième Forum africain du carbone, 5 au 6 juillet 2011 à Marrakech au Maroc

Plus de 1.000 parties prenantes issues des secteurs public et privé, en Afrique et dans d'autres parties du monde, ont participé au deuxième Forum africain du carbone 2010, qui s’est tenu l’année passée à Nairobi au Kenya, montrant ainsi leur intérêt grandissant pour les projets de Mécanisme de Développement Propre et le potentiel des marchés du carbone et des échanges de droit d’émissions carbone en Afrique.

UNITAR et les partenaires du Cadre de Nairobi ont une fois de plus le plaisir d'annoncer la préparation de la troisième édition du Forum africain du carbone, qui aura lieu du 5 au 6 Juillet 2011 à Marrakech au Maroc, et où sont attendus : les autorités nationales désignées des MDP, les développeurs de projets et les acheteurs et fournisseurs de services, y compris les divers intervenants publics et privés d'Afrique et du monde entier.

 
Le Forum africain du carbone est une foire commerciale et une plate-forme de partage des connaissances sur les investissements carbone dans la région et rassemble tous les acteurs participant au développement des MDP en Afrique, afin de catalyser les activités relevant des MDP sur le continent et, surtout, de susciter l’intérêt des participants dans les Mécanismes de Développement Propre du Protocole de Kyoto en Afrique.

Quelques-uns des thèmes mis en évidence pour être discutés par des experts figurant parmi les plus reconnus des secteurs public et privé lors du Forum comprennent :
 
-          La transition vers  un développement durable à faible émission carbone;
-          Le rôle des instruments financiers de la lutte contre le changement    climatique dans la promotion  du climat et dans la promotion des investissements verts;
-          Les défis de l'ingénierie financière dans les projets respectueux du climat;
-          Les villes et le financement-carbone;
-          L’industrie forestière et les REDD (réduction des émissions liées à la dégradation et à la déforestation)
-          La montée en puissance de technologies propres et performantes.
 
En outre, les ateliers de  « matchmaking sessions », également inclus à l'ordre du jour, constituent un atout supplémentaire pour permettre aux acteurs potentiels de projets liés aux MDP et aux promoteurs de présenter leurs projets aux parties intéressées, y compris aux investisseurs et aux acheteurs d’émissions  carbone.
 
En novembre 2006, l’ancien Secrétaire général Kofi Annan a lancé le cadre de Nairobi pour étendre les avantages des MDP aux pays en voie de développement. Depuis, l’intérêt pour ce mécanisme s’est accru, même si l’Afrique compte à ce jour pour 2%des 2823 projets de MDP enregistrés dans 70 pays. En réunissant les acheteurs et les vendeurs potentiels, le Forum africain du carbone  est un moyen d’augmenter ce pourcentage.