L’agence spatiale européenne (ESA) accueillera une conférence sur l’observation de la terre durant le ILA 2010 Berlin Air and Space Show afin de présenter comment la communauté spatiale et les autres acteurs majeurs, dont les Nations Unies, répondent à l’augmentation de la demande d’applications de télédétection. Les défis modernes ont besoin d’outils de décisions modernes. En effet, les décideurs d’aujourd’hui font souvent face à des problèmes inédites comme les changements environnementaux, les désastres naturels ou encore le sentiment grandissant d’insécurité. C’est pourquoi ils ont besoin d’outils modernes et adaptés.

L’ESA et plusieurs agences spatiales ont répondu à ces besoins en développant le programme européen Global Monitoring for Environment and Security (GMES) et la Charte Espace et Catastrophes Majeures. UNITAR/UNOSAT prend part à ces deux initiatives en tant que partenaire stratégique et a été activement impliqué dans GMES depuis 2004.

La conférence est organisée par  ESA en collaboration avec le DLR (centre allemand aérospatial) et l’association allemande de l’industrie aérospatiale, et se tiendra dans le pavillon de conférence spatiale (Hall 9) à l’ILA Show à Berlin le 9 juin 2010. Durant cette conférence, plusieurs experts reconnus seront présents afin de discuter comment les observations satellites aident à répondre aux désastres majeurs, à surveiller les changements climatiques et à exploiter les dernières technologies. Francesco Pisano, sera parmi eux.  Il est le directeur du programme UNOSAT d’UNITAR qui est actif depuis l’an 2000 dans plusieurs secteurs d’application de la technologie satellitaire.

 

 M. Surendra Parashar de Agence Spatiale Canadienne représentant l'International Space Charter, Mme Simonetta Cheli de l'ESA (coordinateur de l'événement) et M. Francesco Pisano, Directeur d'UNOSAT

De droite à gauche: M. Surendra Parashar de l'Agence Spatiale Canadienne, représentant l'International Space Charter, Mme Simonetta Cheli de l'ESA (coordinateur de l'événement) et M. Francesco Pisano, Directeur de l'UNOSAT.

 

 

 

 

UNOSAT a été invité à apporter son opinion au sujet de la charte internationale. La Charte est une collaboration internationale entre plusieurs agences spatiales dans le but du mettre la télédétection au service des agences de protection civile et autres qui répondent aux catastrophes majeures. Depuis 2003, la communauté humanitaire des Nations Unies a obtenu l’accès à ce mécanisme, alors qu’UNOSAT a été désigné comme « intermédiaire pour les utilisateurs humanitaires ». Ceci permet à UNOSAT d’activer ce mécanisme quand cela est jugé nécessaire dans le but de mieux soutenir les utilisateurs durant les opérations de réaction aux problèmes cités ci-dessus.

 

Le programme complet est ici.