Le Programme opérationnel pour les applications satellitaires de l'UNITAR (UNOSAT) et le Centre asiatique de planification préalable aux catastrophes (ADPC) avancent rapidement dans le processus de mise en œuvre de l’accord de partenariat stratégique récemment signé. Au mois d’avril, UNOSAT a organisé un cours intensif destiné aux formateurs sur le campus de l’Institut asiatique de technologie (AIT), à Bangkok, cours qui a récolté un certain succès.


Destiné aux analystes SIG et de télédétection travaillant à l’ADPC et à l’AIT, ce cours s’inscrit dans le cadre des activités mises sur pied par UNOSAT et l’ADPC, conformément au partenariat récemment établi visant le développement des capacités et le transfert des connaissances en Asie. Il s’est tenu lors du 25ème anniversaire de l’ADPC, qui, au fil du temps, est passé d’un centre de formation spécialisé dans le renforcement des capacités à une organisation de premier rang évoluant dans le secteur de la réduction des risques de catastrophes pour toute la région Asie-Pacifique.


À l’instar des autres cours intensifs d’UNOSAT, cette formation comportait à la fois des conférences et des exercices pratiques en laboratoire et visait ainsi à doter les participants de concepts théoriques et de méthodologies SIG leur permettant, par la suite, de réaliser des analyses de données satellitaires en vue de cartographier les zones en situation d’urgence et d’y remédier. Son but était de se pencher sur les enjeux spécifiques auxquels sont confrontés les experts SIG lorsqu’ils tentent d’évaluer l’ampleur et les conséquences d’une catastrophe, soutiennent les premières opérations de secours et prennent les décisions qui s’imposent.Conçu selon un modèle FDF (formation de formateurs), le cours est adapté aux besoins particuliers des formateurs.

Monsieur Luca Dell’Oro, membre de l’équipe UNOSAT qui a développé les modules de formation et spécialiste en charge de l’événement à Bangkok, a affirmé que « la formation de formateurs exige une structure de haute qualité et une capacité d’adapter constamment l’organisation et le contenu des cours aux besoins des bénéficiaires. Les participants qui ont complété le questionnaire d’évaluation à la fin ont dit que le cours était pertinent et utile pour leur travail ». De manière générale, les apprenants ont, dans leur feedback final, décrit le cours comme étant « structuré de manière à répondre à nos besoins et à aiguiser nos compétences techniques dans le domaine de la cartographie d’urgence ».


Que ce soient des leçons présentielles ou à distance (7 à 20 participants) ou des cours de niveau master organisés à Genève sur trois semaines, les cours proposés par UNOSAT se divisent en modules, inspirés de la formation classique de haut niveau et bénéficiant de l’expérience et de l’expertise uniques du Programme en matière d’analyse de données satellitaires. Pour de plus amples informations, veuillez vous adresser à unosat<a>unitar.org (veuillez remplacer < at > par @ lorsque vous tapez l’adresse).

Photo: Luca Dell’Oro (au centre), analyste et spécialiste du développement des capacités à UNOSAT, aux côtés des formateurs qui ont participé au cours intensif.