Troisième Conférence

Conférence publique

  

 

MIKHAIL GORBACHEV

Ancien Président de l’Union Soviétique  
et Président fondateur de Green Cross International
 
    

Relancer le Désarmement Nucléaire

Pour lire le discours de M. Gorbatchev, veuillez cliquer ici (en anglais)

   

Remarques préliminaires de

BAN KI-MOON

Secrétaire général des Nations Unies

 
 
Lundi, 5 octobre 2009 | 16h30

Palais des Nations; Salles des Assemblées

 
Pour accéder à l'archive vidéo de la conférence, cliquez içi
 
Pour accéder à la gallerie photo de la conférence, cliquez içi
 

La 3ème Edition des Rendez-vous mondiaux de Genève a traité du sujet suivant: Relancer le désarmement nucléaire.

Il y a plus de 20 ans, les Présidents Ronald Reagan et Mikhail Gorbachev ont lancé un appel à l’interdiction complète des armes nucléaires. A l’époque, cette proposition inédite a engendré un espoir au sein de la communauté internationale qu’un jour le monde ne serait plus soumis à la menace nucléaire. Des succès importants ont été enregistrés dans les années suivantes, notamment l’élimination des missiles à portée intermédiaire et à plus courte portée, la signature des traités STARTI et STARTII ainsi que la conclusion, dans un cadre multilatéral, du traité d’interdiction complète des essais nucléaires (TICE).
 
Suite à de premiers progrès réalisés dans le domaine du désarmement nucléaire, la question est quasiment disparue des préoccupations des dirigeants politiques et de l’opinion publique mondiale. Pourtant, le sujet du désarmement nucléaire n’est pas moins urgent aujourd’hui qu’il était à l’issue de la Guerre froide. Dans la période de la Guerre froide, les opposants à la destruction mutuelle assurée et aux autres doctrines nucléaires ont réussi à assurer un soutien public important en évoquant l’immoralité des armes de destruction massive ou des risques liés à un déclanchement accidentel. De nos jours, les activistes ont des arguments également puissants à offrir au public. Y compris les anciens partisans de la dissuasion nucléaire sont prêts à accepter le principe d’élimination complète des armes nucléaires en raison de leur prolifération au sein de nouveaux Etats et acteurs non-étatiques ainsi que de la poursuite des essais nucléaires. La proclamation par les Présidents des Etats-Unis et de la Russie de la poursuite de l’objectif commun, celui d’un « monde libre des armes nucléaires » au sommet de Moscou plus tôt cette année, pourrait être le premier pas sur la voie d’un désarmement complet.
 
Le Secrétaire général des Nations Unies, BAN Ki-moon, s’est félicité du retour du désarmement nucléaire au coeur de l’agenda international, en préconisant un plan en 5 points et en initiant une campagne multimédia intitulée “WMD—WeMustDisarm!” (Nous devons désarmer, ndt) appuyée par 100 arguments en faveur du désarmement. Il a lancé un appel à tous les Etats dotés d’armes nucléaires et Etats non dotés d’armes nucléaires pour qu’ils respectent leurs engagements en matière de désarmement et de non-prolifération et pour qu’ils travaillent à l’instauration d’un climat international propice au désarmement. Il a également souligné l’importance de l’entrée en vigueur, dans les plus brefs délais, du traité d’interdiction complète des essais nucléaires (TICE), des progrès qui seront réalisés par la conférence de révision des pays signataires du traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP) ainsi que des négociations d’un traité sur les matériaux fissiles. Le Secrétaire général a également démontré la manière dont la reprise des questions du désarmement et de non-prolifération pourrait contribuer à la sécurité internationale et à la stabilité, et offrir des avantages considérables pour la paix et le développement dans le contexte de la crise financière et économique mondiale actuelle.
 
A l’occasion de la 3ème conférence organisée dans le cadre des Rendez-vous mondiaux de Genève, M. Mikhail Gorbachev, ancien Président de l’Union Soviétique et Président fondateur de Green Cross International, et le Secrétaire général des Nations Unies ont présenté leurs visions sur la relance du désarmement nucléaire en puisant dans leurs expériences respectives.
 

 

BIOGRAPHIE DE L'ORATEUR

Mikhail Gorbachev, ancien président de l'Union Soviétique, a largement contribué à lancer le processus de désarement nucléaire dans les années 1980 et à mettre fin à la Gurre froide. En 1990, il a reçu un Prix Nobel de la Paix "pour son rôle de premier plan dans le processus de paix.

Pour accéder à la biogrphie de Mikhail Gorbachev veuillez cliquer ici

Pour accéder à l'archive vidéo  de la TSR, veuillez cliquer ici

 

 

 

DOCUMENTATION

 

 

Documents de référence

 

 

 

 

Le point de vue des experts

DEMENTI
Les opinions exprimées dans les documents cités sur cette page n’engagent que leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement celles de l’Institut des Nations Unies pour la formation et la recherche ou des organisateurs et sponsors des Rendez-vous mondiaux de Genève.

"Assurer la sécurité par d'autres moyens": les instruments adoptés pour maîtriser les armements et les mesures de désarmement

  

Le point de vue des médias

DEMENTI
Les opinions exprimées dans les documents cités sur cette page n’engagent que leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement celles de l’Institut des Nations Unies pour la formation et la recherche ou des organisateurs et sponsors des Rendez-vous mondiaux de Genève.

Publications des partenaires médias et autres

Interview de Gorbatchev lors du Journal de la TSR du 06.10.2009

Emission Geopolitis de la TSR

Radio Suisse Romande

Radio Suisse Romande - Forum sur le désarmement

Tribune de Genève - Mikhail Gorbatchev et Ban Ki-moon à Genève pour parler du désarmement, par Alain Jourdan, le 21 septembre 2009

Revues de presse thématiques

 

Revues de presse suite à la conférence