Soundtrack: Jason Shaw    

Pour la première édition de l'Open Dojô, OpenLab à reçu plus de 140 demandes de participation. Soixante-huit participants ont été sélectionnés pour la première phase du programme, qui a eu lieu à Curitiba, au Brésil (7-12 Février 2011). Les participants sont venus de différentes régions du Brésil d'une variété de domaines d'études, y compris l'administration des affaires, de l’économie, du droit, de la communication, de la psychologie, de la biologie, et de la conception, entre autres.

Comment ça s'est passé?

L'un des objectifs de l'Open Dojô est de développer une plus grande prise de conscience tout en faisant des choix et prendre des décisions importantes, mais aussi le renforcement de la capacité d'évaluer la façon dont les personnes ont un impact sur la société. Les discussions sur les aspects sensibles et abstraite de la nature humaine ont été essentielles pour mieux comprendre les réalités économiques, sociales et environnementales du monde d'aujourd'hui. La méthodologie a été dynamique, il combine la connaissance à la pratique, la valorisation des expériences concrètes.

L’apprentissage par l'action est une priorité, car les apprenants sont au centre du processus, en pensant par eux-mêmes, en renforçant leur capacité à innover. Il y avait plusieurs possibilités pour les participants de générer du contenu actif. Le développement de EcoPrototypes tels que de nouveaux modèles commerciaux, produits, services et technologies est un objectif inscrit dans le programme Open Dojô.

Les participants ont ensuite entamé des discussions sur leurs futurs projets qui seront développés au cours de l'intervalle entre la première et deuxième partie, et présenté lors de la dernière phase du programme (Juillet 2011).

Apprendre et travailler avec des professeurs qualifiés et professionnel était d’une importance primordiale pour les participants. Dans la première édition, Yoshio Kawakami, directeur général de Volvo Construction Equipment Amérique latine, à remis en cause l’idée des frontières et de penser à créer de réelles possibilités d'innovation. Lala Deheinzel, expert mondial dans l'économie créative à inspirée tous les participants à faire preuve de créativité dans son atelier: "Creative Economy, Opportunities and Future".

Les participants ont été encouragés à construire un réseau diversifié et bien développé. Ils faisaient partie des constantes interactions qui conduisirent à la mise à jour des connaissances, des processus et l'accès et le partage des informations et des ressources. Ils ont utilisés leur talent de façon constructive, pensés de nouvelles formes de travail et de faire des affaires.

Le programme s'est poursuivi pratiquement pendant quatre mois, lorsque les participants étaient en train de développer des innovations, des solutions et des prototypes pour les problèmes de la société, liés à la mobilité des soins de santé, ou l'éducation de base, entre autres thèmes. Les différents projets élaborés par les groupes sont dus pour une présentation lors de la session finale du programme, qui se déroulera 11-16 Juillet (Curitiba, Brésil). Regardez le reportage photo ici [EN].


Le programme Open Dojô

En savoir plus sur la deuxième session de juillet 2011

Regarder le reportage photo de l’Open Dojô 2011 [EN]

Qu’est que sont les EcoPrototypes Open Dojô?

Regarder la vidéo des témoignages des participants [PT, EN sbt]

Visiter le site Open Dojô

Pour plus d’information: opendojo@unitar.org