Contributions

Donateurs au Fonds général de l’UNITAR*
L’UNITAR est tributaire des contributions volontaires des États Membres. L’Institut ne peut mener ses programmes que grâce aux contributions volontaires d’un petit nombre de pays, en développement pour nombre d’entre eux :

Afrique du Sud, Algérie, Arabie saoudite, Autriche, Bahamas, Botswana, Chili, Chine, Chypre, Égypte, États-Unis d’Amérique, France, Grèce, Îles Marshall, Inde, Iraq, Israël, Japon, Koweït, Malte, Maroc, Maurice, Mexique, Namibie, Nigéria, Oman, Pakistan, Pologne, Qatar, République de Corée, République tchèque, Saint-Siège, Sri Lanka, Suisse, Thaïlande, Tunisie et Yémen.

* au 31 Décembre 2005