Mercredi 26 mars 2014, l’Ambassadeur de Suisse au Tchad, M. Hans Rudolf Hodel, a remis au Ministre de l’Hydraulique Rurale et Urbaine, M. Amadaye Abdelkerim Bakhit, la première carte hydrogéologique produite dans le cadre du projet RésEAU sur la région de Wadi Fira. 
 
Unosat Ceremonie 1
 
Cette cérémonie s’est déroulée en présence des Ministres de l’Enseignement Supérieur, de l’Aménagement du territoire, et de l’Urbanisme et de l’Habitat, avec la participation du Coordinateur des Nations Unies au Tchad, et des représentants de l’UNICEF, de la FAO, de l’UE, de la BM et de la BAD.
 
Cette carte hydrogéologique est la première d’une longue série qui débouchera sur la cartographie totale du territoire tchadien à l’horizon 2021. Le programme UNOSAT de l’UNITAR, maitre d’ouvrage du projet RésEAU a produit cette carte avec ses partenaires du Ministère de l’Hydraulique Rurale et Urbaine et swisstopo, l’office fédéral de topographie de la Confédération suisse.
 
Unosat Ceremonie 2
 
‘’L’eau c’est la vie’’ a déclaré l’Ambassadeur de Suisse avant de préciser que grâces au projet RésEAU le Tchad disposera d’outils performants d’aide à la planification et à la prise de décisions, pour une politique souveraine de gestion en eau en faveur d’un développement maitrisé et durable. Le Ministre de l’Hydraulique Rurale et Urbaine lui a répondu qu’il sera fait bon usage de ces cartes, dont la mise en œuvre permettra l’ancrage d’une gouvernance saine du secteur et de propulser de manière durable, le développement économique et social, à travers une maitrise parfaite de la gestion des ressources’’.
 
Cette même semaine, le samedi 29 mars, l’accord de partenariat entre l’Université de N’Djaména et l’UNITAR a été signé par Dr Ali Abdel-Rhamane Haggar, Recteur de l’Université de N’Djaména, en présence de M. Olivier Sénégas, Chargé du projet RésEAU à UNITAR-UNOSAT.
 
Unosat Ceremonie 3Cet accord permettra à l’Université de N’Djaména de doter le Master HydroSIG des infrastructures nécessaires à l’enseignement professionnel de haut niveau en hydrogéologie et en cartographie. Les enseignements assurés majoritairement par des professeurs tchadiens issus du Consortium des Universités et Instituts Tchadiens ont démarrés en novembre 2013. L’originalité de ce cursus universitaire de type Master I réside dans la mixité des profils des étudiants : une moitié de la promotion est composée de professionnels du Ministère de l’Hydraulique rurale et Urbaine ayant une forte expérience de terrain, et l’autre moitié provient des filières universitaires en sciences de la terre. 
 
Ce Master HydroSIG a été  mis en place dans le cadre du projet ResEAU, cartographie des ressources en eau du Tchad. Il a pour vocation de renforcer les capacités nationales dans le domaine de la gestion de la ressource en eau. Une fois les cours achevés, une partie de ces étudiants retournera au Ministère de l’Hydraulique pour mettre en pratique les connaissances acquises et s’approprier les outils géographiques, SIG et portail cartographique, développés par le projet.