Les Origines de LDP et du réseau CIFAL

Le Programme de Développement Local (LDP) est l’aboutissement de la nouvelle stratégie de l'UNITAR qui encourage l’ensemble de ses programmes à mettre en œuvre des activités qui soient résolument orientées vers les résultats. C’est dans ce contexte que l’ancien Programme de Coopération Décentralisée s’est transformé en  Programme de Développement Local. Le principal objectif de LDP est de démontrer par ses activités et résultats que le renforcement des capacités et l'échange d'expériences au service du développement local constitue une alternative efficace pour atteindre les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) et réduire la pauvreté.

L’origine du Réseau CIFAL remonte au Sommet Mondial sur le Développement Durable de Johannesburg en 2002. A cette occasion, l’UNITAR a lancé une initiative de partenariat de type II intitulée: «Renforcement des capacités locales et formations pour une urbanisation durable : un partenariat public-privé» qui représente la pierre angulaire du Réseau CIFAL. Parmi les partenaires qui ont conjointement élaboré et présenté cette initiative l’on retrouve ONU-HABITAT, la Coordination des Associations Mondiales des Villes et Autorités Locales (CAMVAL), l'ONG Global Ecovillage Network et VEOLIA Environnement.

En 2003, trois centres CIFAL ont été lancés et ont mené des séminaires de formation sur l'urbanisation durable:

  • CIFAL Kuala Lumpur / Malaisie pour la région Asie-Pacifique
  • CIFAL Ouagadougou / Burkina Faso pour l'Afrique francophone
  • CIFAL Curitiba / Brésil pour l'Amérique latine et les Caraïbes

Chaque séminaire a réuni entre 25 et 35 participants, dont des maires, conseillers municipaux et  directeurs des services techniques des collectivités locales. Les formations incluaient des présentations faites par des professionnels locaux et municipaux, des ingénieurs d’entreprises privées, des experts de l'Organisation des Nations Unies et des techniciens d’ONG. Des visites techniques de terrain, des exercices basés sur des études de cas pratiques et le partage des connaissances entre les participants ont également été organisés dans ce contexte.

 

Afin de définir et d'adopter une charte éthique commune pour le Réseau CIFAL, les parties prenantes, techniques et scientifiques, se sont rassemblées au sein d’un comité de pilotage à Divonne-les-Bains et Genève en Février 2004. A cette occasion, les participants ont examiné le contenu et la structure des sessions de formation à mener par les différents centres. Le résultat de cette réunion est résumé dans la vision commune du réseau CIFAL qui a été présentée lors du segment institutionnel de la réunion à Genève et à reçu un large soutien.

Après le succès des sessions de formation menées par  les trois premiers centres, LDP a élargi la couverture géographique et thématique du réseau CIFAL en lançant de nouveaux centres chaque année. Au début 2010, en plus des centres lancés en 2003, 6 autres centres sont en activité:

  • CIFAL Durban / Afrique du Sud, lancé en 2004
  • CIFAL Atlanta / États-Unis, lancé en 2005
  • CIFAL Shanghai / Chine, lancé en 2005
  • CIFAL Findhorn / Ecosse, lancé en 2006
  • CIFAL Plock / Pologne, lancé en 2006
  • CIFAL Jeju / Corée du Sud, lancé en 2010

L'UNITAR, sous les auspices de LDP, a créé le premier bureau de terrain au Nigeria en 2006, le Bureau de Projet de Port-Harcourt (PHPO), en étroite collaboration avec les autorités fédérales, régionales et locales. Le Bureau mène des activités de renforcement des capacités dans les domaines de la prévention et la gestion des conflits, la protection de l'environnement et l'économie locale, en se concentrant en particulier sur la création d'emplois pour les jeunes et la création d'opportunités d'affaires pour les populations locales.